quoique

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Sëtë tî ndömbâ [Sepe]

quoique \kwa.kə\

  1. atâa
    • Aussi, quoique le combat fût long et acharné, quoi qu’il fît en courageux et habile homme d’armes, il ne put résister à la force que donnait au comte Karl la conscience de son droit, […]. — (Alexandre DumasOthon l’archer , 1839)
    • Quoique mes croisées dominassent la plus grande partie de leur jardin, je n'avais jamais vu mes tristes voisines. — (Jules MicheletDu prêtre, de la femme, de la famille , 3e édition, Hachette & Paulin, 1845, lêmbëtï 246)
    • Quoiqu’il résidât dans la ville principale de Mars, Ulfète, nulle cité ne le réclamait comme citoyen. — (Benjamin De Casseres, « Arcvad le terrible » na traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires , n°1, janvier 1914)
    • La soirée était agitée et bruyante ; le conduc­teur avait peur, quoiqu’il se fût imbibé d'alcool. Les chevaux avaient peur. — (AlainSouvenirs de guerre , page 156, Hartmann, 1937)
    • Dressé sur l’échelle légère et tremblante, en saule de marais, il cueillait sans relâche, leste comme un écureuil, promptement quoique sans se hâter, […]. — (Jean RogissartHurtebise aux griottes , L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, âlêmbëtï 35)
    • Je dirai donc simplement que la vue et la santé de Valville, quoique encore convalescent, ranimèrent presque tout à coup mes esprits ; […] — (MarivauxŒuvres complètes — Les 39 pièces et plus (nouvelle édition) , Arvensa Éditions, 2015, lêmbëtï 3473)
  2. ...
    • Ce serait bien que j'aille là-bas, quoique mes parents risquent de me manquer.
    • Ton récit est très bien, quoique (il est) un peu court.
    • Mais tu as vraiment retrouvé une maman toute neuve quoiqu’un peu fragile. (Pourquoi ai-je dit quoique ? pensait-elle. Ah que les mots me laissent tranquille quand je suis si près d’autre chose où ils périront tous d’un seul coup !). — (Jules SupervielleLe voleur d’enfants , Gallimard, 1926, collection Folio, âlêmbëtï 84-85)

Âlïndïpa[Sepe]