racoler

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

racoler \ʁa.kɔ.le\ palî tî mbenze

  1. (Na sïönî nî) hânda
    • Racoler des partisans, des auditeurs.
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Or nous avions fini, tout en conversant, par arriver faubourg du Temple, où des filles, à l’entrée du passage, racolaient. — (Francis CarcoMessieurs les vrais de vrai  , 1927)
    • J'ai souvenance du cas d'un de mes camarades d'étude, qui, à l'âge de 18 ans, racolé un soir sur nos grands boulevards par une professionnelle, contracta d'elle la syphilis et mourut dix ans plus tard d'une paralysie générale due à cette infection. — (Albert Sézary, Les maladies vénériennes  , Éditions Armand Colin, 1951, Préface)
    • Il arrive aussi, mais cet usage tend à disparaitre au début de la IIIe République, que les filles racolent en arpentant à tour de rôle le trottoir situé devant la maison. — (Alain CorbinLes Filles de noce  , 1978)
  3. (Na sïönî nî, Sêkpängö) ...
    • Ça hurle dans les magasins de vêtements pour ados comme dans leur sang, jusque dans la rue, pour les racoler : les corps de cet âge-là brûlent de se vêtir pour se dévêtir avec d'autres, et prennent de l'avance en ne se vêtant qu'à demi. La mode a compris cela : voyez le pantalon à demi baissé du gars, le chandail bedaine de la fille. — (François Hébert, Dans le noir du poème: les aléas de la transcendance  , Fides, 2007, lêmbëtï 105)

Âlïndïpa[Sepe]