rat

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : Rat

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

rat

rat \ɹæt\

  1. deku

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un rat des villes.

rat \ʁa\ linô kôlï

  1. (Nyama) deku
    • Quand j’atteignais un rat d’un bon coup de fouet, le ronge-maille sifflait avec fureur, hérissait tous ses poils et s’élançait avec désespoir contre le fouet lui-même, instrument de sa torture. — (Revue moderne, 1867, V.41, lêmbëtï 668)
    • Les vices et les passions dans l’art chrétien sont, comme le diable, symbolisés par des animaux. Pris en général, ils sont figurés par des rats, parce qu’ils dévorent l’âme et rongent celui qui leur donne asile en son cœur, comme l’animal ronge-maille dévore et détruit tout ce qu’il touche. — (Charles Louandre, « L’Épopée des animaux » na Revue des Deux Mondes, T. 4, 1853, p. 1 150)
    • Ce nonobstant, les gendarmes sont visibles de loin et les rats, qui sont des bourgeois, ne voyagent qu’en voiture ; ils sont donc tous, quand on n’est pas vendu, facilement évitables. — (Louis Pergaud, « L’Évasion de Kinkin » na Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï