reçu

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

reçu \ʁə.sy\ linô kôlï

  1. ...
    • Les usages reçus.
    • Les maximes reçues.
    • Vous pouvez très bien procéder ainsi, cela est reçu.
    • Se conformer à ce qui est reçu.
    • J’ai ouï dire aux anciens de Saint-Sulpice que, vers la fin du XVIIIe siècle, on n’allait guère à la Sorbonne ; qu’il était reçu qu’on n’y apprenait pas grand-chose ; que la conférence intérieure, en un mot, prit tout à fait le dessus sur la leçon officielle. — (Ernest RenanSouvenirs d’enfance et de jeunesse , 1883, collection Folio, page 122-123.)
    • […] mais, pour achever d’exaspérer Levine, Vassinka, souhaitant le bonsoir à la maîtresse de la maison, tenta de lui baiser la main.
      « Ce n’est pas reçu chez nous », dit brusquement Kitty en retirant sa main.
      — (Léon TolstoïAnna Karénine , tome II, Nelson, Paris, 1910, lêmbëtï 303)
    • Le tribunal commence par dire si la partie civile est « reçue » en sa constitution, c’est à dire si elle l’a fait dans les formes et délais légaux et est bien une victime directe de l’infraction. — (Maître Éolasvade mecum d'une audience correctionnelle , 7 septembre 2004 → dîko mbëtï)

Pandôo [Sepe]

reçu \ʁə.sy\ linô kôlï

  1. bûkugbâsû
    • Il prétend que je ne l’ai pas payé, mais j’ai son reçu.
  2. (Könöngö) ...
    • Ce commissionnaire m’a demandé un reçu de la lettre, du paquet qu’il m’apportait.
    • La mère Burette n’écrit pas, ne donne pas de reçu, il n’y a pas de preuves contre elle. — (Eugène SueLes Mystères de Paris , 1843)

Âlïndïpa[Sepe]