Aller au contenu

retaper

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

retaper \ʁə.ta.pe\ palî tî mbenze

  1. lekere
    • Prenons Notre-Dame de Paris ; elle a été rafistolée et retapée de fond en comble ; ses sculptures sont rapiécées quand elles ne sont pas toutes modernes ; […]. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale , Plon-Nourrit, 1915)
    • C’était un « melon » qui naturellement, subissait toutes les phases du cabossage et de l’aplatissement. Son possesseur avait beau le retaper, l’épousseter, le placer à distance, une fatalité sournoise voulait que, tout à coup, tantôt l’un, tantôt l’autre des acrobates s’élançât à pieds joints sur lui. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
    • Le vétérinaire de Louvigny-Cambrouse lui avait empoisonné son pékinois en le bourrant de médicaments ; moi, je le lui ai retapé en deux jours avec une tisane d'herbes.— (Paul BernaLe cheval sans tête , 1955, réédition Le Livre de Poche, 1980, lêmbëtï 39)

Âlïndïpa[Sepe]