Aller au contenu

rouler

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

Zèbre se roulant par terre. (2)

rouler \ʁu.le\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. kpë, lurêe/rulêe
    • … Blanchette […] fit un écart terrible, et, bondissant en avant, envoya son conducteur rouler les quatre fers en l’air, toutes paumes ouvertes, en plein milieu du taillis. — (Louis Pergaud, « L’Argument décisif » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Rouler une boule, des pierres du haut d’une montagne, un tonneau.
    • Une rivière qui roule ses eaux.
    • Un torrent qui roule des cailloux.
  2. (Zäzämä) gbû li
    • Rouler de grands projets dans sa tête, de grands desseins.
    • Voilà à peu près ce que roulait sous sa tête chauve le Cardinal-Duc avant l’attaque dont on vient de voir une partie. — (Alfred de VignyCinq-Mars , Michel Lévy frères, 1863)
    • Il considéra sa mère en roulant dans son cerveau ces apparences de pensées profondes, ces banalités religieuses et philosophiques qui hantent les intelligences moyennes en face de la mort. — (Guy de Maupassant, « En famille » na La maison Tellier , 1891, réédition Le Livre de Poche, âlêmbëtï 154-155)
    • Il cessait de songer à Odette ; même il arrivait, tout en se déshabillant, à rouler en lui des pensées assez joyeuses. — (Marcel ProustUn amour de Swann , 1913, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 167)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï