ruse

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

ruse \ʁyz\ linô gâlï

  1. porosö
    • La férocité ancienne tend à être remplacée par la ruse et beaucoup de sociologues estiment que c'est là un progrès sérieux ; quelques philosophes qui n'ont pas l'habi­tude de suivre les opinions du troupeau, ne voient pas très bien en quoi cela constitue le progrès au point de vue de la morale. — (« 1908, p.271 » na Georges SorelRéflexions sur la violence, Chap.VI)
    • Privé de tout accommodement, de ses fards, de ses sourires et de ses ruses, le vice a peu de chance de séduire la vertu la plus chancelante. — (Francis Carco, « Images cachées » na 1929, préface)
    • Toutes les ruses, il les imagine et les déploie avec un machiavélisme qui parfois lui pèse. — (Michel DroitDe Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, lêmbëtï 81)
    • Ruses innocentes : Petites finesses que l’on emploie sans mauvaise intention.
  2. ...
    • Ce brigand était plus célèbre pour sa ruse que pour son courage.
    • Il est plein de ruse et de malice.
    • Il a de la ruse.
  3. (Mbîrîmbîrî nî) ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï