salamandre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

Photographie de l’animal jaune et noir.
Une salamandre terrestre (Salamandra salamandra) (sens 1)
Estampe d’un homme maintenant une salamandre dans un feu.
Une salamandre dans The Story of Alchemy and the Beginnings of Chemistry (sens 2)
Armoiries avec une salamandre (sens héraldique)

salamandre \sa.la.mɑ̃dʁ\ linô kôlï

  1. mbâmbe
    • Si la salamandre entendait et la taupe voyait, aucun homme sur terre ne vivrait. — (Claude SeignolleTraditions populaires de Provence , volume 2, 1996)
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • La peau de la salamandre secrète une substance laiteuse toxique et corrosive qui empêche son dessèchement et la protège des prédateurs. Elle lui permet de supporter, momentanément, la chaleur en diminuant la combustion des braises… Mais rapidement, la salamandre succombe. — (K. J., La salamandre résiste-t-elle vraiment au feu ? , Science-&-Vie, Föndo 2014, n° 1161, lêmbëtï 124)
  3. ...
    • C'est pourtant du sein de cette fournaise, d'où la salamandre elle-même ne sortirait que calcinée, que le lendemain d’héroïques pompiers de Rouen et d’Orléans ont eu le courage et le bonheur d’arracher le double du grand livre de l’État, dont l'autre exemplaire avait, dit-on, péri la veille dans l’incendie du ministère des finances. — (Annales religieuses et littéraires de la ville et du diocèse d'Orléans , vol. 11, n° 10 du 3 juin 1871, Orléans : chez l'abbé Gélot & à l'imprimerie d'Ernest Colas, lêmbëtï 159)
    1. (Sendâvârä) ...
      • La Société, après avoir donné un souvenir à ces antiques paroisses, a visité l'église d’Hartennes. Cet édifice, bâti en grande partie en grès qui abondent sur ce terroir, aurait un aspect assez triste, s'il ne rachetait ce défaut par un portail de la Renaissance, en pierres de taille, décoré d'une assez jolie rosace et portant des écussons et des salamandres fantastiques. — (Abbé Pécheur, « Excursion de la Société » na Bulletin de la Société historique et scientifique de Soissons , 6e séance : jeudi 9 juin 1859, vol. 13, Soissons : à la Société & Paris : chez Victor Didron, 1859, lêmbëtï 52)
      • Le corps de la devise de François Ier était une salamandre dans les flammes.
      • D’azur à la salamandre d’argent dans sa patience de gueules, qui est de la commune de Belleville du Rhône → bâa illustration « armoiries avec une salamandre »

Pandôo 2[Sepe]

salamandre \sa.la.mɑ̃dʁ\ linô kôlï

  1. ...
    • Non, rien, si ce n’est, avec le sifflement de la cornue étincelante, les rires moqueurs d’un salamandre qui se fait un jeu de troubler mes méditations. — (Aloysius BertrandGaspard de la nuit , 1842)

Pandôo 3[Sepe]

Photographie d’un outil de cuisine.
Une salamandre moderne (1).

salamandre \sa.la.mɑ̃dʁ\ linô gâlï

  1. ...
  2. ...
    • Le terrible hiver 40-41 vint avec toute sa rigueur. À longueur de journée, Henriette fourrait du charbon dans la vieille salamandre de dentelles noires, avec un long tuyau coudé, traversant la vaste pièce sans cheminée. — (Elsa TrioletLe premier accroc coûte deux cents francs , 1944, réédition Cercle du Bibliophile, lêmbëtï 117)
    • On m’emmenait dans la salle à manger et ma mère m’asseyait sur ses genoux, à côté de la salamandre qu’on appelait la « Radieuse », du nom de sa marque de fabrique. Toujours craquetante de l’ardeur du charbon, la « Radieuse » était flanquée de deux longs réservoirs d’eau, qui pouvaient bien contenir chacun une dizaine de litres dont l’évaporation, sous l’influence de la chaleur, palliait la dessiccation de l’atmosphère ; la figure de femme qui était au centre – classique effigie de du genre République – justifiait ce nom féminin de « Radieuse » et faisait de l’engin une personnification du foyer domestique. — (Michel LeirisL’Âge d’homme , 1939, collection Folio, lêmbëtï 64)
    • Son doux nez est mouillé, elle soupire d’aise devant la salamandre qui rougeoie. — (ColetteLe képi , Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, lêmbëtï 28)
    • […] en hiver, le rougeoiement de la Salamandre, les claquements du mica, […] — (Jean-Paul SartreLes Mots , 1964, collection Folio, lêmbëtï 61)
    • Cette chaleur de salamandre garnie d’anthracite, c’était le Pérou… un bonheur difficile à apprécier pour les gens d’aujourd’hui qui mijotent toujours dans les 22, 25° de leur magasin et de leur bureau. — (Alphonse BoudardLe Corbillard de Jules , Éditions de la Table Ronde, 1979, lêmbëtï 244)
    • Chacun restait dans son univers ou se calfeutrait l’hiver dans sa maison, enveloppé par la chaleur bien tiède de sa cuisinière à charbon de terre ou de boulets et d’une salamandre à anthracite. — (Édouard BledJ’avais un an en 1900 , Fayard, 1987, Le Livre de Poche, lêmbëtï 46)
    • Après le dîner, l’odeur du bois brûlant dans la salamandre invitait à la conversation. — (Luis SepúlvedaLe Monde du bout du monde , 1989 ; traduit de l’espagnol du Chili par François Maspero, 1993, lêmbëtï 77)
    • — Cabri, il y a bien un gros poêle à bois chez ton autre Mamie, Oui? et bien on appelle parfois cela aussi une salamandre, quand c’est un poêle qui peut chauffer doucement et longtemps la maison. — (Jacqueline Hiberty, Dis-moi Mamou… , ‪TheBookEdition,‬ 2011, lêmbëtï 31)

Âlïndïpa[Sepe]