silence

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Silence (2) de Odilon Redon
Notation du silence en musique

silence \si.lɑ̃s\ linô kôlï

  1. ...
    • Si tout est silence et repos dans les savanes de l’autre côté du fleuve, tout ici, au contraire, est mouvement et murmure : […]. — (François-René de ChateaubriandAtala, ou les Amours de deux sauvages dans le désert  , 1801)
    • Tout était calme autour de lui ; on était arrivé à cette heure mystérieuse de la nuit où la nature semble dormir, et où tous les bruits sans nom de la solitude s’éteignent pour ne laisser, suivant l’expression indienne, entendre que le silence. — (Gustave AimardLes Trappeurs de l’Arkansas  , 1858)
    • Et puis le silence , ce grand silence qui plane au-dessus des solitudes islandaises , et que trouble seul le sifflement du vent ou le cri des pluviers dorés. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla  , Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 81)
    • Aux arrêts, dans les gares, tous les bruits du dehors – la sonnerie du télégraphe, le clac-clac rythmique du graisseur, […] –, tout cela vous arrive multiplié par le silence, rendu plus net par la nuit. — (Octave MirbeauLa Chambre close  , 1920)
    • Enfin, en ces temps particulièrement bruyants médiatiquement, de nombreux fans d’Arte y apprécient les silences et chuchotements, et l’absence d'émissions et de jingles criards. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 28 septembre 2022, page 10)
    • Le silence tombait du haut du ciel comme une cascade vertigineuse, traversant de part en part la Terre, sans rencontrer la plus légère résistance. — (Jules SupervielleLe voleur d’enfants  , Gallimard, 1926, collection Folio, lêmbëtï 125)
    • Le cri du gravier sous ses bottines, dans le silence, la fit tressaillir. — (Pierre LouÿsPsyché  , 1927, lêmbëtï 136)
    • Tout à coup, deux coups de feu brisent le silence de midi. — (Jean RogissartPassantes d’Octobre  , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
  2. ...
    • […], la jeune fille porta un doigt à sa bouche pour lui commander le silence, et de l’autre main lui fit signe de la suivre. — (Alexandre DumasOthon l’archer  , 1839)
    • Au moindre geste d’improbation, il nous apostrophait et nous imposait silence avec une fureur qui nous touchait sans nous convaincre ; […]. — (Anatole Claveau, « Les snobs » na Sermons laïques  , Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., lêmbëtï 36)
    • Puisqu’on a lyrisé tous les bruits de la nature, depuis le murmure de l'ouragan jusqu'au beuglement du cricri, je vais mettre, moi, ses silences en musique. — (« Bruit et musique » na Karol BeffaParler, composer, jouer : Sept leçons sur la musique  , éditions Le Seuil, 2017)
  3. (Könöngö) ...
    • Quoique très instruite, elle n’avoit ni les caprices, ni l’humeur qu’on attribue aux gens de lettres, qui tantôt se livrent à une loquacité importune, tantôt se renferment dans un silence méprisant. — (E.-F. LantierVoyages d’Anténor en Grèce et en Asie  , Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, lêmbëtï 35)
    • Il nous semble être retourné au collège, de nouveau nous marchons en rang, nous faisons des devoirs et surtout des pensums, et l’on nous astreint au silence […] — (Jean Heimveh, Question d’Alsace  , 1889)
    • Et rien en effet dans son langage, pas plus que dans ses silences ni dans son attitude, ne décela à sa bourgeoise qu’il avait les sens aux aguets et faisait bonne garde. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot » na Les Rustiques, nouvelles villageoises  , 1921)
    • Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences. — (Paul GuthLe mariage du Naïf  , 1957, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 74)
    • Aussi, lorsque, après avoir franchi une porte vitrée immense, donnant sur un vestibule un peu moins vaste que le Square du temple, nous nous engageâmes dans un large escalier aux marches déclives, usées et traîtresses, mais qu’une rampe remarquablement ciselée aidait à gravir sans péril, je me contentai, toujours prudent, d’admirer l’élégante rampe en silence. — (Léo MaletL’Ours et la Culotte  , 1955, chapitre VIII)
    • Le silence est l’arme la plus puissante du mal. — (Maurice MagreLe Sang de Toulouse  , 1931)
  4. ...
    • Mon manuel fait silence sur ce fait. - Le silence des journaux sur cet incident est significatif.
  5. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Le moteur de recherche doit fonctionner rapidement et efficacement (en minimisant à la fois le silence — informations pertinentes auxquelles on n’a pas accès — et le bruit — informations non pertinentes auxquelles on accède. — (Jean-Marc Hardy na Gaetano Palermo, Réussir son site web en 60 fiches, 3e édition, lêmbëtï 70)
  6. (Mozoko) ...
    • Ce morceau est coupé par des silences.
  7. (Könöngö) ...
    • Il y a sept sortes de silences : la pause, la demi-pause, le soupir, le demi-soupir, le quart de soupir, le huitième de soupir et le seizième de soupir.

Ngëmä [Sepe]

silence! \si.lɑ̃s\

  1. makûu!
    • Silence, voyons, dit le maire. Chacun doit écouter avec courtoisie l’adversaire, même s’il est de mauvaise foi, même s’il manque de civilité ! — (Jean RogissartPassantes d’Octobre  , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
  2. ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï