solitaire

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

solitaire \sɔ.li.tɛʁ\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. ôko
    • L’hiver, lorsque la neige a cessé de tomber depuis quelques jours, lorsque l’armée des sapins noirs immobiles se détache sur le sol blanc, le voyageur solitaire doit se défendre contre un sentiment de crainte, presque d’angoisse. — (Georges BlondL’Agonie de l’Allemagne 1944-1945 , Fayard, 1952, lêmbëtï 130)
    • Tu étais de plus en plus malade, solitaire, retranché en toi-même. — (Alina ReyesNus devant les fantômes , 2000)
    1. (Könöngö) ...
  2. ...
    • J’occupais, il y a quinze ans, dans un quartier fort solitaire, une maison dont le jardin tenait à celui d’un couvent de femmes. — (Jules MicheletDu prêtre, de la femme, de la famille , 3e édition, Hachette & Paulin, 1845, lêmbëtï 246)
    • […] ; les places et les rues attenantes, habituellement si solitaires dès que neuf heures sonnaient à Saint-Germain-l’Auxerrois, étaient, quoiqu’il fût minuit, encombrées de populaire. — (Alexandre DumasLa Reine Margot , 1886, volume I, chapitre I)
    • Le porc-épic creuse de préférence son terrier dans les parois abruptes et boisées des vallées solitaires. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 225)
    • Jusqu’après Valpuiseaux, sur plus d'une lieue, les groupes de fermes se suivent. Ensuite le vallon est solitaire, pli étroit et profond dont les côtés sont striés par une infinité de vaux très courts. — (Victor E. Ardouin-Dumazet, Voyage en France , édition Berger-Levrault, 1906, volume 23, lêmbëtï 316)
    • On s’en vient donc deux à deux et quand on a trouvé dans un petit coin, au bord du bois, un endroit paisible et solitaire, on déballe les provisions et l’on s’assied. — (Louis Pergaud, « Le Sermon difficile » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
  3. ...

Pandôo 1 [Sepe]

solitaire \sɔ.li.tɛʁ\ linô kôlï wala linô gâtï

  1. (Nzapä) ...
    • Les solitaires d’Égypte, de la Thébaïde.
    • C’est un pieux solitaire.
    • La voilà dans le vieux bâtiment où, jadis, les solitaires de Port-Royal goûtaient en commun la solitude, et dont on a pu faire une prison sans y rien changer. — (Anatole FranceL’Étui de nacre , 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, lêmbëtï 219)
  2. (Könöngö) ...
    • Solitaire endurci, M. des Lourdines aurait, à la rigueur, consenti à voir les gens, mais il ne voulait pas être vu, de sorte qu’on avait fini par le laisser se pelotonner dans son Fougeray, comme un pigeon dans son boulin. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, 1910, chapitre 1)
  3. (Gïngö-nyama) ...
    • Sans souci des brindilles qui le giflent, des ronces qui l'agriffent, il court, il court, pareil au solitaire qui charge l'ennemi. — (Jean RogissartPassantes d’Octobre , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)
  4. ...
    • Porter au doigt un solitaire.
  5. ...

Pandôo 2[Sepe]

Un solitaire, profil.
Un solitaire mâle, monté.
Un solitaire femelle, monté.

solitaire \sɔ.li.tɛʁ\ linô kôlï

  1. (Sêndâsa) ...
    • La chenille du solitaire se nourrit sur l’airelle-myrtille ou l’airelle des marais.
  2. (Sêndâsa) ...
  3. (Sêndâsa) ...

Âlïndïpa[Sepe]