stade

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un stade. (3)

stade \stad\ linô kôlï

  1. ...
    • Le stade grec ou italique, stade primitif, stadion, dont 8 ⅓ formaient le mille, se divisait en 6 plèthres = 10 amma = 60 acènes = 100 orgyies = 120 bême-diploun ou pas doubles = 240 bême-aploun = 400 coudées naturelles = 600 pieds.
      Le stade olympique faisait 400 coudées olympiques = 600 pieds olympiques.
      Le stade pythique ou delphique de 1000 pieds delphiques était de même valeur que le stade olympique.
      — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes , M. Hayez, Bruxelles, 1840)
    • Aristote, d’après certains savants de son époque, considérait le stade, ou coudée égyptienne au temps de Sésostris, comme formant la cent millième partie du pôle à l’équateur. — (Jules VerneAventures de trois Russes et de trois Anglais , 1872)
    • Or, depuis Abydos jusqu’à la côte opposée, il y a un trajet de sept stades. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres , Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, lêmbëtï 2)
  2. (Könöngö) ...
    • Il est probable que, sans avoir construit d’édifices qui puissent se comparer aux cirques-hippodromes romains, les artistes grecs de la force et de l'agilité se sont produits autant sur les places publiques que dans les stades, comme celui d'Olympie, […]. — (Encyclopaedia universalis , 1990, tome 5, lêmbëtï 928)
    • Courir dans le stade.
    • Gagner le prix du stade.
  3. (Tôngbi) (Nguru) lando
    • Le stade de France.
  4. (Sêndânganga) ...
    • Cette maladie est à un stade avancé.
  5. (Könöngö) ...
    • L’efficacité parasitaire des adultes peut se trouver limitée par la rupture de la coïncidence spatio-temporelle entre le stade réceptif des hôtes (œufs en cours d’embryogenèse) et le stade agressif du parasitoïde (Nenon, 1974). — (Annales de zoologie, écologie animale , volume 10, Institut national de la recherche agronomique, 1978, lêmbëtï 539)
    • Une partie des larves des deuxième et troisième stades et toutes celles du quatrième stade hivernèrent. — (Revue de pathologie végétale et d’entomologie agricole de France , 1950, volumes 29-30, lêmbëtï 113)
    • Le médecin traitant et le pneumologue en particulier ont donc un rôle important, en liaison avec le médecin du travail pour intervenir à tous les stades de la prévention primaire, secondaire et tertiaire vis-à-vis des risques respiratoires d’origine professionnelle. — (Dominique Choudat, « Risques professionnels et leur prévention » na Pneumologie , sous la direction de Gérard Huchon, Éditions Masson, 2001, lêmbëtï 37)

Âlïndïpa[Sepe]