Aller au contenu

syphilis

Alöndö na Wiktionary
Bâa ngâ : Syphilis

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

syphilis \sêndagô ?\

  1. (Kobêla) daveke

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

syphilis \si.fi.lis\ linô gâlï

  1. (Kobêla) daveke
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494. — (M. Richond des Brus, De la non existence du virus vénérien, dans Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, t. 95, 34e de la nouvelle série, 1826, p. 120 )
    • — Mais, mon cher ami, tu ne connais pas l’hôpital Broca. J’ai vu tout cela et je te dis qu’à l’hôpital Broca l’on voit des filles. Elles sont bien malades, elles ont la syphilis. — (Charles-Louis PhilippeBubu de Montparnasse , 1901, réédition Garnier-Flammarion, lêmbëtï 119)
    • La syphilis, une infection bactérienne transmissible sexuellement, était rare au Canada il y a cinq ans. Or, les taux d’infection sont en hausse, ce qui indique que les personnes ne se protègent pas de façon systématique lors de relations sexuelles. — (La syphilis , Site Santé Canada, Fulundïgi 2004)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï