Aller au contenu

tibia

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Ênnde[Sepe]

Pandôo [Sepe]

tibia \ˈti.bja\

  1. (Sêndâ-saterê) ngböngô

Espanyöl[Sepe]

Pandôo [Sepe]

tibia \sêndagô ?\

  1. (Sêndâ-saterê) ngböngô

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Le tibia et le péroné (fibula) de l'homme.

tibia \ti.bja\ linô kôlï

  1. (Sêndâ-saterê) ngböngô
    • Se casser le tibia.
    • Il mâchait une petite branche de tilleul en guise de dessert, croisait l’un sur l’autre, avec une désinvolture de squelette frivole, ses tibias sans chair, et il lisait, sous son auvent de paille noire poussiéreuse. — (ColetteLa maison de Claudine , Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, lêmbëtï 101)
    • On connaît ses fringues extravagantes, la veste en lézard et le costume de 2 000 dollars en poulain mort-né, qu'il jeta un jour dans la poubelle d'un aéroport, son chapeau orné d'une superbe tête de mort, tibias croisés. — (Jean-Paul Bourre, Sexe, sang et rock'n'roll , Camion noir, 2009, chapitre 10)

Âlïndïpa[Sepe]

Rumëen[Sepe]

Pandôo [Sepe]

tibia \sêndagô ?\

  1. ngböngô