timbre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un timbre des îles Féroé. (sens 8)
Un timbre. (sens 11)
Timbres monolithiques d’une fontaine (Hautes-Pyrénées)

timbre \tɛ̃bʁ\ linô kôlï

  1. ...
    • Puis, brusquement, il fit un pas vers sa table où se trouvaient un timbre et un marteau. — (Michel ZévacoLe Capitan , 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire », 1907, no 31)
    • … six heures sonnèrent tandis qu’il était là; au dernier coup du timbre j’entendis le même bruit et je revis mon chat. — (Alexandre DumasLes Mille et Un Fantômes - Le Chat, l’huissier et le squelette)
    • Sur cette table, un timbre électrique, si vous avez besoin de quelqu’un, vous n’avez qu’à sonner ! — (Georges FeydeauUn fil à la patte , 1894)
    • Un timbre résonna, très en dessous des greniers : la bonne s’impatientait, rappelait l’heure – largement dépassée – du déjeuner. — (Hervé BazinChapeau bas , Seuil, 1963, Le Livre de Poche, lêmbëtï 220)
  2. (Mbumbuse, Zäzämä) ...
    • Il a le timbre fêlé.
  3. ...
  4. ...
    • La voix de cette charmante enfant, […], avait gagné la plus précieuse flexibilité à l’étude de trois langues. Cet avantage est encore rehaussé par un timbre à la fois suave et frais qui frappe autant le cœur que l’oreille. — (Honoré de BalzacModeste Mignon , 1844 ; 1855, édition Houssiaux)
    • Il sollicita le garçon d’un timbre retentissant, en cognant bruyamment ses vastes pattes. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 11)
    • Un cheval ronflait doucement, du côté des écuries. Biyanga : il reconnut le timbre grave et guttural de l’étalon. — (Karen Wood, « Diamond Spirit » na vol.2 : L’esprit du cheval sauvage , traduit par Sylvie Del Cotto, Fleurus, 2014, chapitre 2)
    • Quand ils parlaient, leur voix était trouble et fausse, cherchait son véritable timbre et ne le trouvait pas. — (Jules SupervielleLe Voleur d’enfants , Gallimard, 1926, collection Folio, lêmbëtï 120)
  5. ...
    • Timbre oral, nasal, aigu, grave ; timbre ouvert, fermé.
    • Dans toutes les questions touchant l'acoustique, et, en particulier, le timbre des voyelles françaises d'après la prononciation parisienne, nul n'est plus averti que M. Robert de Souza. — (Henri BremondLa Poésie pure , 1926, lêmbëtï 11)
  6. ...
    • Mettre les timbres aux couplets d’un vaudeville.
  7. ...
    • La loi sur le timbre.
    • L’impôt du timbre.
  8. ...
    1. → bâa timbre fiscal
    2. (Datokua) têmbere → bâa timbre-poste
  9. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • D’abord, il lui a dit son goût pour les jeans 501 qu’il porte été hiver avec des T-shirts blancs et des Santiags qu’il collectionne comme d’autres, les timbres. — (Solène Vosse, Le T-shirt blanc : Meetoc-réel , Éditions Le Manuscrit, 2009, lêmbëtï 31)
  10. ...
    • Le timbre de cette lettre est de Lyon.
    • Et elle, n’avait-elle pas écrit la lettre avant qu’il fût arrivé ? Elle aurait dû regarder la date du timbre. — (Georges Simenon, « Le Blanc à lunettes » na 1937 , VIII)
  11. ...
  12. (Könöngö) ... Instrument qui sert à imprimer cette marque.-->
    • Timbre sec : cachet gravé en relief dans du métal, qui imprime sa marque en creux dans le papier par une forte pression.
    • Timbre humide : cachet gravé en relief dans du métal ou du caoutchouc, que l'on enduit d'encre pour ensuite s'en servir pour imprimer sa marque.
    • Un timbre de cuivre, de caoutchouc.
  13. ...
  14. (Sendâvârä) ...
    • J’offris de le tirer de peine à l’aide de ma science du blason, et je lui fis, vous pouvez m’en croire, des armoiries impayables. Il y avait une tête de nègre tirant la langue, deux brochettes de goujons, trois canards, et un cochon de Siam; le tout en champ d’azur avec timbre et cimier. — (Julie de QuerangalPhilippe de Morvelle , Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
  15. ...
    • Le timbre de cette locomotive est de 12,6 kg/cm².
  16. ...
    • timbre se dit aussi d’une grande pierre creuse dans laquelle on jette de l’eau pour abreuver les chevaux, les bestiaux. — (Dictionnaire universel François et Latin , volume 5, Gandouin, 1732, lêmbëtï 220)
  17. ...
    1. (Ngbêne) ...
      • Tenez le gâteau 25 minutes dans le timbre à glace. Enfin, dressez-le sur un plat à gâteau garni d'une serviette ou sur un plateau de bois recouvert de papier. Remarque : le timbre à glace était, à la fin du XVIIIe siècle et encore à l'époque de Marie Henriette Chrétien, une sorte de glacière destinée à la conservation des aliments. — (Myriam Esser-Simons, Balade culinaire à travers les siècles illustrée de nombreuses recettes , tome 6, éditions Édilivre, 2019)
    2. ...

Âlïndïpa[Sepe]