toile d’araignée

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Penzelö tî pandôo [Sepe]

Une toile d’araignée.

toile d’araignée \twal.d‿a.ʁɛ.ɲe\ linô gâlï

  1. (Yätï) gbândatere
    • Ce que vous omettez aide à tisser la toile de l’avenir des hommes ; votre néant même est une toile d’araignée et une araignée qui vit du sang de l'avenir. — (Friedrich NietzscheAinsi parlait Zarathoustra , 3e partie)
    • – Que vois-je ? on t’a coupé ! Tu saignes ! Dorino ! cours à la grange ; rapporte une toile d’araignée : c’est souverain pour les blessures… — (André GideLes Caves du Vatican , 1914)
    • Ses mains, ses joues étaient fardées de suie. Une longue toile d’araignée lui couvrait les cheveux, à la façon d’une coiffe paysanne. Des fils pendaient sur son front, s’enroulaient à sa moustache, tremblotaient devant sa bouche. — (Jules RomainsLes Copains , 1922, réédition Le Livre de Poche, âlêmbëtï 15-16)
    • Flexible et légère, la plus performante des toiles d’araignée est 5 fois plus résistante que l'acier ! — (« Biotechnologies - soie des araignées : la fibre la plus performante ! » na futura-sciences.com , 7 Ngberere 2002 → dîko mbëtï)
    • Les toiles d’araignées cédaient à mon passage, sceaux de virginité du chemin. — (Sylvain TessonSur les chemins noirs , 2016, Gallimard, lêmbëtï 58)
  2. (Zäzämä) ...
    • Une fraction de seconde avant que l'arrière du pick-up se soulève, comme un tapis-luge entraîné par une rafale, une immense toile d'araignée se déploya. — (Maude Rückstühl, Les Espions , Éditions du Sangtenaire, 2015, chapitre 24)

Âlïndïpa[Sepe]