tu

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : tûu

Farânzi[Sepe]

Polïpa zo [Sepe]

tu \t̪y\

  1. mo
    • Luke, tu es mon fils.
    • Ô Roméo, Roméo, pourquoi es-tu Roméo ? — (William ShakespeareRoméo et Juliette,)
    • Où t’en vas-tu pensée où t’en vas-tu rebelle. — (Louis Aragon,)
    • Tu ne m’as pas répondu, l’autre jour.
    • Tu es heureux.
    • Tu m’as parlé de cette affaire.
    • Tu t’en repentiras.
    • Tu en auras des nouvelles.
    • Tu y étais.
    • Tu ne le verras plus.
    • Son « tu » me froissa un peu. Mais je lui répondis gaminement : « Tu trouves que j’ai engraissé ! » Il partit d’un fou rire. Et, à partir de ce jour, nous nous tutoyâmes et nous devînmes les meilleurs amis du monde. — (Ma double vie : mémoires de Sarah Bernhardt, Paris : Librairie Charpentier et Fasquelle, 1907, chapitre 13)
    • Le « tu » est un piège. Il a quelque chose d’étouffant et il instaure de moi à toi une intimité imaginaire avec des relents de grief, il rapproche pour reprocher. — (Annie ErnauxL'Autre fille, NiL, 2011, page 62,)
  2. (Tî halëzo) ...
    • Quand on te donne une baffe, tu la rends.
    • T’as pas besoin d’un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges.

Ngëmä [Sepe]

tu! \ty\

  1. (Akadïi) ...
    • Tu ! J’t’l’avais dit !
    • Tu, j’vas mett’ le meub’ de même.