usurper

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

usurper \y.zyʁ.pe\ palî tî mbenze

  1. nzï
    • Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l'instant mis à mort par les hommes libres. — (Article 27. de la Constitution française du 24 juin 1793)
    • La faiblesse du califat permit aux gouverneurs de provinces et autres satrapes d’usurper le pouvoir et de fonder ainsi, à leur gré, des dynasties de courte ou de longue durée. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État , 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Toute femme suspectée d'avoir des rapports avec une autre femme était considérée comme une tribade, comme une fricatrice, car elle usurpait à l'homme le rôle qui procédait du frottement. — (Georges Zimra, La passion d'être deux : le sexe ineffable , éditions Érès, 1998, lêmbëtï 191)
    • […] ; le chatbot CYBERLOVER a attiré l'attention des autorités en raison de son penchant à amener les internautes à divulguer suffisamment d'informations personnelles pour que leur identité puisse être usurpée. — (Stuart Russell & Peter Norvig, Intelligence artificielle , édition française supervisée par Fabrice Popineau, Pearson Éducation France, 3e éd., 2010, lêmbëtï 1076)
    • Une page Facebook au nom de votre entreprise, même vide, est une manière d'éviter le « cybersquat », c'est-à-dire que quelqu'un usurpe votre identité. — (Pierre Mongin et Franck Tognini, Petit manuel d'intelligence économique au quotidien : Gérer ses données à l'ère de Big Brother , 2e édition, Dunod, 2015, lêmbëtï 97)
  2. (Kürü) gete sêse
    • La sociobiologie pourrait n'être qu'un avatar amusant de l'histoire des religions ou des pseudo-sciences. Malheureusement ses excès et la place qu'elle a usurpée dans les médias et dans les instances scientifiques de quelques pays tend à faire oublier les progrès considérables de la neurobiologie, de la physiologie du comportement et de l'éthologie animale et humaine. — (André Langaney, « Biologie du comportement ou sociobiologie ? » na Sciences sociales et défi de la sociobiologie , études éditées par Gérald Berthoud, Revue européenne des sciences sociales, 1985, t.23, n°69, lêmbëtï 85)
    • Vous usurpez sur mes droits, sur mes possessions.
    • Ce cultivateur tâche toujours d’usurper sur ses voisins.
  3. ...
    • Après y avoir étudié quelque temps, il trouva que la réputation du lieu était usurpée et que l'art pugilistique n'y offrait rien de remarquable. Il quitta donc Chao-lin -sseu et mena une vie errante. — (Liu EL'Odyssée de Lao Ts'an , traduit du chinois par Chen Tcheng, Éditions Gallimard, 1964, lêmbëtï 79)
    • « GAI COMME LE CANAL ». Cette expression d’effroi glacé n’est pas usurpée quand nous prend l’idée saugrenue de sillonner les parties les plus urbaines des canaux de l’Ourcq et de Saint-Denis. — (C.D.S., « Les canaux aussi » na site du Parisien libéré (www.leparisien.fr) , 11 Ngubê 2001)
  4. ...
    • La table était placée dans un coin qu’elle usurpait d’une façon manifeste, comme en témoignait la grande tache claire que son pied avait laissée sur le tapis à l’endroit où elle se trouvait d’abord. — (Julien GreenLe voyageur sur la terre , 1927, Le Livre de Poche, lêmbëtï 229)

Âlïndïpa[Sepe]