veine

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Veines en bleu. (sens n°1)
Une veine d’aplite. (sens n°5)

veine \vɛn\ linô gâlï

  1. (Sêndâ-saterê, Terê) sisä
    • Veine cave.
    • Il s’est rompu une veine.
    • On lui a ouvert la veine.
  2. (Könöngö) ...
    • Le sang qui coule dans ses veines.
    • (Zäzämä) L’âge où le sang bouillonne dans les veines, où le sang est glacé dans les veines, La jeunesse, la vieillesse.
    • Le sang lui bout dans les veines se dit d’un Jeune homme ardent, fougueux, dans la première vigueur de l’âge.
    • Il n’a plus une goutte de sang dans les veines, se dit d’un homme saisi d’effroi, d’épouvante, d’horreur ou de quelqu’un extrêmement anémique.
    • Cet homme n’a pas de sang dans les veines, il n’a aucun courage, aucun sentiment de fierté.
    • Tant que le sang, tant qu’un reste de sang coulera dans mes veines, aussi longtemps que je vivrai.
    • Et dît-on qu'il le toucha de la pointe du dit couteau sur la gencive, et atteignît quelque veine. — (Les annales de Foix, Guillaume de La Perrière, Toulouse, 1539)
  3. (Sêndâsên) ...
  4. ...
    • Ces fonts baptismaux étaient faits d’une espèce de marbre rouge, marqueté de plusieurs veines de diverses couleurs; ce marbre avait été tiré d'une marbrière située au-dessus de Maxainville, […]. — (Augustin CalmetNotice de la Lorraine  , 1756, Lunéville : Mme George, 1840, volume 2, lêmbëtï 165)
    • Le bois de noyer a de très belles veines.
  5. ...
    • Enfin le calcaire de cet étage contient çà et là des veines de lumachelle non gélive et très-recherchée pour les constructions. — (A. Leymerie, Statistique géologique et minéralogique du département de l’Aube  , Troyes : chez Laloy, Paris : chez J.B. Baillière, etc., Londres : chez H. Baillière, 1846, lêmbëtï 462)
    • Veine d’or, d’argent Veine de soufre, de houille, de sel gemme.
    • Veine d’eau, petite source qui court sous terre.
    • Il y avait autrefois une veine d’eau en ce endroit, mais elle est tarie.
    • Strabon parlant des mines de Carthage (...) , aujourd'hui ce dit-il encore: y a-t-il veine d'argent (et) les mines appartiennent aux particuliers & la chose publique n'en a nulle (...) (s'il n'y en a d') autre part (...) les mines d'or appartiennent quasi toutes a la chose publique tels sont les témoignages des auteurs grecs & latins touchant la richesse ancienne de l'Espagne — (Summaire ou Epitome du livre de Asse fait par le commandement du roy, par maistre Guillaume Budé, Guillaume Budé, 1523)
  6. (Mbumbuse, Zäzämä) ...
    • […], je me mets à songer à mon pauvre vieux bougre de père qui n’a vraiment pas de veine avec sa progéniture. Il avait déjà un fils qui mangeait la grenouille. Il va apprendre, un de ces jours, que son autre enfant est un maître chanteur. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette  , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 229)
    • Cet homme est tombé sur une bonne veine.
    • Il est en veine de bonheur.
    • Il est dans une bonne veine.
    • Il a su profiter de la veine.
  7. (Zäzämä) ...
    • La veine galante se développe en effet et se raffine dans les récits anciens de type monogatari, […]. — (L’Aube au printemps  , traduit et présenté par André Geymond, édition Picquier, 2012, lêmbëtï 8)
    • Il a une veine noble et féconde.
    • Sa veine est tarie.
    • et bien plus vif quand d’une veine telle, Si possible est, autre plume écrira (...) — (Le trésor des joyeuses inventions du Paragon de poésies, contenant épîtres, balades, rondeaux, dizains, huitains, épitaphes & plusieurs lettres amoureuses fort récréatives)
  8. (Sêkpängö) ...
    • Sous tant de noms divers, ce n’étaient toujours que deux rues, mais les deux rues mères, les deux rues génératrices, les deux artères de Paris. Toutes les autres veines de la triple ville venaient y puiser ou s’y dégorger. — (Victor HugoNotre-Dame de Paris  , 1832, lêmbëtï 141)
    • Si le Canal de Suez est une veine maîtresse du commerce mondial …), c’est parce que la route des Indes représente l’aorte de l’univers. — (Paul MorandLa route des Indes  , 1936, Plon, lêmbëtï 6)

Âlïndïpa[Sepe]