ver

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un ver au bout d'une canne à pêche

ver \vɛʁ\ linô kôlï

  1. (Yätï) sënë
    • Faut-il qu’on puisse me dire : rampe, et que je sois obligé de ramper ? C’est l’allure du ver ; c’est mon allure ; nous la suivons l’un et l’autre, quand on nous laisse aller ; mais nous nous redressons, quand on nous marche sur la queue. — (Denis DiderotLe neveu de Rameau,)
    • II y a le bigarreau tardif ou de fer, qui mûrit plus tard, & qui n'est pas si sujet aux vers que l'ordinaire : il fait un bel arbre. — (La nouvelle Maison rustique, ou, Économie rurale pratique et générale de tous les biens de la campagne, par Louis Liger, tome 2, Paris : chez les Libraires associés, 1790, lêmbëtï 152)
    • […], il n’est de bruit qu’un ver qui taraude incessamment les boiseries et dans le plafond, la course d’un rongeur. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Les enfants sont sujets aux vers.
    • Il a rendu un grand ver.
    • Elle descendit chez le pharmacien et acheta du remède aux vers.
      Bordeaux fit la grimace, n’aimant pas les drogues. Néanmoins, qu’il le voulût ou non, sa femme l’obligea, puisque le remède était acheté, à l’absorber dans un bol de bouillon. Il obéit.
      Il s’en trouva bien, du reste. Il expulsa, dans le courant de la journée, trois vers, trois gros vers entrelacés.
      — (Charles-Louis PhilippeDans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, âlêmbëtï 168-169)
  3. (Sêkpängö) (Kombûta) ...
  4. (Sêkpängö) ...

Âlïndïpa[Sepe]