vingt

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ wüngö [Sepe]

vingt \vɛ̃t.dø\ , \vɛ̃.t‿ɑ̃.fɑ̃\ , \vɛ̃\ wala \vɛ̃t\

  1. balë-ûse
    • J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie. — (Paul NizanAden Arabie, chap. I., Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, 1954, 19)
    • Rien dans ses agissements, ses relations, n'était douteux. Plusieurs heures durant, vingt limiers du Bureau Central avaient travaillé d'arrache-pied sur cette matière, cherchant la faille par où pourrait s'insinuer le soupçon. Pour aboutir à délivrer vingt certificats de bonne vie et mœurs... — (Léo MaletJohnny Metal et le dé de jade, Paris : G. Ventillard, 1947 & Paris : Fleuve Noir, 1984, chap. 17)
    • Je vous l’ai dit, je vous l’ai répété vingt fois.
    • Dans cet entretien d’un quart d’heure, il a dit vingt sottises.

Pandôo [Sepe]

vingt \vɛ̃t.dø\ , \vɛ̃.t‿ɑ̃.fɑ̃\ , \vɛ̃\ wala \vɛ̃t\

  1. balë-ûse
    • Chapitre vingt.
    • Page vingt.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï