voilà

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

voilà \vwa.la\

  1. ...
    • Voilà votre chapeau et voici le mien.
    • Voilà la personne que vous demandez.
    • Voilà un homme qui s’avance vers nous.
    • Vous cherchez de l’ombrage ? En voilà à une petite distance.
    • Le voilà qui arrive.
    • Voilà l’ennemi.
    • Il me semble que voilà Coelio qui s’avance de ce côté. — (Alfred de MussetLes Caprices de Marianne, 1833)
    • Ce n’est pas la peine, me dit l’étranger ; l’homme que voilà est précisément ce qu’il me faut. — (Benjamin ConstantAdolphe, 1857)
    • « En voilà-t-il un âne ! Il court tout comme un cheval. Allons, hardi, bonne chance et pas de culbute ! » — (Comtesse de SégurMémoires d’un âne, 1860)
    • Voilà ce que j’ai voulu et voilà ce que j’accomplis. — (Émile Zola, Une page d’amour, 1878)
  2. ...
    • Voilà qui est fait.
    • Voilà qui va bien.
    • Voilà qu’on sonne.
    • (Mbumbuse) Voilà ce que c’est que de faire l’impertinent. Tels sont les désagréments, les traitements fâcheux auxquels on s’expose quand on fait l’impertinent.
  3. ...
    • Voilà ce qu’il m’a dit et voici ce que je lui ai répondu.
    • Voilà ce qui en est résulté.
    • Voilà ce qu’il faut considérer.
    • Voilà sa raison.
    • Voilà sa preuve, voilà tout ce que je possède.
    • Du pain et du fromage, voilà quel a été son déjeuner.
    • Voilà les services que je lui ai rendus et voici quelle a été ma récompense.
    • (répétition, familier) Voilà voilà !
  4. (Mbumbuse) ...
    • Comme nous étions à la promenade, voilà qu’une ondée vint à tomber.

Tähüzü [Sepe]

voilà \vwa.la\

  1. nî laâ

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï