volant

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

volant \vɔ.lɑ̃\

  1. ...
    • Les légendes de l’homme volant ne sont-elles pas répandues sur la quasi-totalité du globe et, semblables en cela à celles de l’homme enceint, longtemps restées de purs fantasmes ? — (Daniel Parrochia, L’homme volant (Philosophie de l’aéronautique et des techniques de navigation) , Champ Vallon, Seyssel, 2003, lêmbëtï 17)
  2. ...
    • Sur la table, un bourre-cartouches, une cartouchière, deux sébiles contenant l’une du plomb, l’autre des cartouches et des bourres ; à droite, près du secrétaire, une chaise volante.— (Georges FeydeauMonsieur chasse ! , 1892)
    • L’habitude du cocktail s’est généralisée : il faut des meubles-bars, des guéridons volants où déposer les verres. — (Connaissance des arts , revue, 1956, volumes 47 à 58, lêmbëtï 52)
    • Draperie volante, draperie légère, qui paraît agitée par le vent.
    • Cloison volante.
    • (Gbâmangbôkô) Cabestan volant.
    • Feuille volante se dit d’une feuille d’écriture ou d’impression qui n’est attachée à aucune autre.
  3. ...
    • Escalier volant.

Pandôo [Sepe]

Le volant (1) d’une voiture.
Un volant (2) de badminton.
Un volant (4) de moteur.
Deux volants (sens 5)

volant \vɔ.lɑ̃\ linô kôlï

  1. (Yöngö) valäa
    • La circulation à Paris lui avait paru exécrable, dangereuse, des maniaques au volant qui avaient l'œil fixé sur le bout du capot comme des gosses dans des autos-tamponnantes. — (André Girod, Ilkya , Éditions Publibook, 2010, lêmbëtï 174)
  2. ...
    • — Mais, — fis-je, preste comme un coup de raquette, — c’était, peut-être, tout de même, pour l’imiter ?
      Il me renvoya mon volant.
      — Oh ! — dit-il, — ce n’était pas alors que j’imitais le maréchal de Saxe, comme vous l’entendez…— (Jules Barbey d'AurevillyLe Rideau cramoisi , 1874, réédition Gallimard, collection Folio Classique, lêmbëtï 37)
    • Elle poussait un cerceau devant elle, toute petite ; ou bien, d’un léger coup de raquette, elle lançait un volant de plumes blanches et rouges, qui s’accrochait souvent, hélas ! en retombant, à la pointe balancée d’un seringa. — (Octave MirbeauContes et nouvelles – La puissance des lumières , réédition Arcadia, 2002, lêmbëtï 43)
    • […] ; ces mœurs sont loin d'être austères, puisqu'on trouve dans ce salon une table de jeu, une boîte de loto ainsi que quatre raquettes et deux volants, ancêtre peut-être du badminton, et même une baignoire dans le corridor. — (Philippe Meyzie, La table du Sud-Ouest et l'émergence des cuisines régionales : 1700-1850 , Presses universitaires de Rennes, 2015, chapitre 4)
    • À l’angle de la rue de Cluny, je vis une petite fille d’environ quatorze ans, qui jouait au volant avec une de ses camarades. — (Honoré de BalzacLa Peau de chagrin , 1855)
    • Un franc dix… vingt… trente… trente-cinq… quarante… La surenchère ressemble à un volant, qui vole de raquette en raquette. — (Germaine AcremantCes dames aux chapeaux verts , Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 192)
  3. ...
    • Un des quatre volants a été rompu par le vent.
    • Remettre un volant à un moulin.
  4. ...
    • A cet effet, on utilise un volant muni d'un balourd à masse fixe, mais avec un rayon de giration réglable. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon , Paris : chez Dunod, 1938, lêmbëtï 35)
  5. (Könöngö) ...
    • Volant de fonds propres, de conservation, de sécurité, de liquidités, de trésorerie.
    • Récemment, j’ai visité pas mal d’usines PSA, ça tourne à plein avec un volant d’intérimaires très important […] — (auteur_article=Le Monde.fr (avec Eric Béziat), « PSA compte recourir à la rupture conventionnelle collective dès 2018 » na Le Monde , 28 Kakauka 2017 → dîko mbëtï)
  6. (Könöngö) ...
    • Il a obtenu un bon volant cette année et pourra sans doute viser le titre mondial.
  7. ...
  8. ...
  9. (Fängö-yäkä) ...
    • Un volant (serpe attachée au bout d’un bâton, pour tailler les haies). — (Pierre Victor Jean Berthre de Bournisseaux, Histoire des guerres de la Vendée et des Chouans , éditions Bruno-Labbé, Paris, 1819)
    • Les ronces, le san-yin, les épines sont « évolandées », c’est-à dire coupées avec un croissant ou un volant (serpe à long manche) et servent à faire un gros brûlot. — (Aguiaine , volume 15, éditions Société d'études folkloriques du Centre-Ouest, 1981)

Âlïndïpa[Sepe]