admirer

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

admirer \ad.mi.ʁe\ palî tî mbenze

  1. gônda
    • Aussi à Lima, tous les étrangers vont-ils à l’église, non pour entendre chanter aux moines l’office divin, mais pour admirer, sous leur costume national, ces femmes d’une nature à part. — (Flora TristanLes Femmes de Lima , Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Les parties de pêche au bord de la Cuisance lui plaisaient; il admirait les coups d’épervier lancés d'une main vigoureuse par Jules Vercel. — (René Vallery-RadotLa vie de Pasteur , Hachette, 1900, Flammarion, 1941, lêmbëtï 12)
    • Les girls passaient la tête hors de la loge en se bousculant pour admirer les duettistes qu’elles avaient entendu si flatteusement rappeler. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
    • J’eus le plaisir d’y admirer miss Gertrude Ederle, Ailen Riggin et Helen Wainwright, qui vinrent faire une démonstration de plongeons et de nages modernes. — (Alain Gerbault, « À la poursuite du soleil » na tome 1 : De New-York à Tahiti , 1929)
    • Il y avait beaucoup, beaucoup de monde et tous m’admiraient parce que je suis maintenant riche à millions. Tous les millions que je possède je les ai mis dans un grand coffre, sous le tombeau de Charlemagne, à Aix-la-Chapelle. — (Raymond QueneauLes Derniers Jours , Gallimard, collection Blanche, 1936)
  2. (Hëngö-ndo) ...
    • Jamais je n’admirai rien de si héroïque, et David, quand il eut tué Goliath, ne dut pas avoir l’air plus enivré de triomphe. — (« Mon oncle » na Octave MirbeauContes cruels)
    • Je vous admire de vouloir qu’on suive aveuglément vos conseils.
    • J’admire comment on a pu prendre un semblable parti.
    • Vraiment, je vous admire.

Âlïndïpa[Sepe]