amandier

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un amandier.
Un amandier.

amandier \a.mɑ̃.dje\ linô kôlï

  1. (Këkë) (Lêkëkë) këtë tî mboma
    • Les fleurs de l’amandier sont blanches ou roses et précoces.
    • La floraison de l’amandier […] C’est le plus précoce des arbres fruitiers […] C’est en janvier ou en février que cette éclosion illumine les coteaux nord-africains, en février elle enchante la Provence. — (Rondeau Anne-Sophie, L’Amandier , Le Nom de l’arbre, Actes Sud, 1997, lêmbëtï 26)
    • L’amandier, l’amélié, (Amygdalus communis) est le premier arbre à fleurir sur nos collines. Il est censé annoncer le printemps, mais il n’est pas sage de s’y fier car l’hiver ne lâche pas si facilement prise et le mois de mars réserve souvent des surprises […] — (Véronique Mure, Jardins de garrigue , Édisud, 2007, lêmbëtï 87)
    • Les formes de dégradation du phylum du Chêne-vert sont très nombreuses et constituent l’essentiel du paysage méditerranéen français là où l’homme n’a pas placé ses vignes, ses olivettes, ses vergers d’Amandiers, ses jardins ou ses cultures labourées. — (Henri GaussenGéographie des Plantes , Armand Colin, 1933, lêmbëtï 174)
    • Quelques arbres, entre autres un amandier, un des emblèmes de l’espérance, s’étaient logés dans les lézardes. — (Honoré de BalzacLe Curé de village - III : Le curé de Montegnac)
    • Lait suprême, divin phosphore
      Sentant bon la fleur d’amandier,
      Où vient l’âpre soif mendier,
      La soif de toi qui me dévore
      — (Paul VerlaineMonte sur moi comme une femme)
    • Ces jeux enfantins étaient entrecoupés par des orgies de gomme d’amandier, une gomme rousse comme du miel : friandise sucrée, et merveilleusement gluante, mais fortement déconseillée par l’oncle Jules, qui prétendait que cette gomme « finirait par nous coller les boyaux ». — (Marcel PagnolLa gloire de mon père , 1957, collection Le Livre de Poche, lêmbëtï 179)

Âlïndïpa[Sepe]