amitié

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

amitié \a.mi.tje\ linô gâlï

  1. söngö
    • Une des choses les plus recommandées au séminaire était d’éviter « les amitiés particulières ». De telles amitiés étaient présentées comme un vol fait à la communauté. Cette règle m’est restée très profondément gravée dans l’esprit. J’ai peu encouragé l’amitié ; j’ai fait peu de chose pour mes amis, et ils ont fait peu de chose pour moi. Une des idées que j’ai le plus souvent à combattre, c’est que l’amitié, comme on l’entend d’ordinaire, est une injustice, une erreur, qui ne vous permet de voir que les qualités d’un seul et vous ferme les yeux sur les qualités d’autres personnes plus dignes peut-être de votre sympathie. Je me dis quelquefois, selon les idées de mes anciens maîtres, que l’amitié est un larcin fait à la société humaine et que, dans un monde supérieur, l’amitié disparaîtrait. — (Ernest RenanSouvenirs d’enfance et de jeunesse , 1883, collection Folio, lêmbëtï 205)
    • L'admiration se transforme en amitié. Pacaud sera loyal à Laurier toute sa vie. Ce dernier lui rendra la pareille. — (Louis-Guy Lemieux, Le roman du Soleil: un journal dans son siècle , Les éditions du Septentrion, 1997, lêmbëtï 49)
    • Une amitié se mesure surtout à celles qu’elle rend superflues. — (Maurice G. DantecLe théâtre des opérations : Journal métaphysique et polémique 1999 , Paris, Éditions Gallimard, 2000)
    • L'amitié, c'est une question de sentiment, non pas de fréquence. — (Edgar FruitierMémoires , propos recueillis par Jean Faucher, éd. Québec Amérique, 2009, lêmbëtï 137)
    • En un mot comme en cent, l’amitié se monnaye-t-elle ? Donne-t-elle lieu à une sorte d'échange marchand ? Pourquoi dit-on parfois qu'un bon ami n’a pas de prix ? Est-ce donc qu'il est hors de prix ou alors qu'il vaut trois francs six sous ? — (Bertrand Betsch, Depuis la chambre , Les éditions La Matière noire, 2015)
    • Faut-il en conclure que la plurivocité de l’amitié est du même type que celle du bon ? Non, car les deux ne se recouvrent pas : la plurivocité du bon s'étend au-delà de ces trois sortes, dans des domaines où l’amitié n'est pas concernée. — (Annick Stevens, L'ontologie d'Aristote au carrefour du logique et du réel , Librairie J. Vrin, 2000, lêmbëtï 113)
    • Il n’y a guère de véritable amitié qu’entre égaux.
    • Le prince l’honore de son amitié.
    • Il y a peu d’amitiés qui puissent résister à cette épreuve. On dit de même
    • Il y a paix et amitié entre ces deux nations, entre ces deux puissances, etc.
  2. (Mbumbuse) ...
    • Et vous, mon hôte, faites-moi l’amitié de me montrer le chemin de ma chambre. — (Alexandre DumasLa Reine Margot , 1886, volume I, chapitre VII)
    • L'intendant reçut les deux visiteurs avec la même amitié que chacun témoignait à la femme, et la même déférence que tous paraissaient accorder au jeune homme. — (Alexandre DumasLes Deux Diane , 1847, chap.1)
  3. ...
    • Ce chien a de l’amitié pour son maître.
  4. ...
    • Il m’a fait des amitiés.
    • Il m’a fait mille amitiés.
    • Faites-lui mes amitiés.
    • Je m'assis et écrivis une lettre cordiale: monsieur Saito se réjouissait à l'idée de jouer au golf le dimanche suivant avec monsieur Johnson et lui envoyait ses amitiés. — (Amélie NothombStupeur et tremblements , Éditions Albin Michel S.A., 1999, lêmbëtï 10)
  5. ...
    • Il m’a fait amitié en cette occasion.

Âlïndïpa[Sepe]