autrefois

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

autrefois \o.tʁə.fwa\ linô kôlï

  1. ândö, giriri
    • L’Inde autrefois nous donna l’anémone,
      De nos jardins ornement printanier.
      — (« Les Fleurs », na Évariste de Parnydans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 177)
    • Mais tout cela était si loin et l’homme qu’il était devenu ressemblait si peu au jeune officier d’autrefois — (Isabelle EberhardtYasmina, 1902)
    • […] ; je me souviens d’avoir lu autrefois, dans un manuel de Paul Bert, que le principe fondamental de la morale s’appuie sur les enseigne­ments de Zoroastre et sur la Constitution de l’an III ; […]. — (Georges SorelRéflexions sur la violence, Chap. VII, « La morale des producteurs », 1908, p. 315)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1921, p. 211)
    • Ils ont ainsi émis la thèse selon laquelle la vie de l'homme préhistorique, pour bienheureuse qu'elle était, ainsi que nous l’a enseigné Rousseau, n'en était pas moins aussi ennuyeuse, à telle enseigne que cet homme d’autrefois fut naturellement amené à inventer un art pour se distraire. — (« La pré-histoire chez Kant et Rousseau : Roman ou conjecture ? », na Bénédicte de Villiers, Littérature et savoir(s), sous la direction de Sophie Klimis & Laurent van Eynde, Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint Louis, 2002, page 102)
    • La salle de réunion du conseil municipal avait autrefois servi de salle de classe pour les enfants du village. Le frontispice de l’édifice public comportait d'ailleurs toujours l’inscription « Ecole-Mairie ». — (Bernard Rougier, Des fleurs pour Clémentine, Publibook, 2011, page 33)
    • Son ton et son air exprimaient que, de l’avoir revue quinze jours plus tôt, cela avait effacé tout l’autrefois. — (Louis HémonMaria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï