Aller au contenu

bâton

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un bâton percé préhistorique (sens 3)
Un bâton d’or (sens 6)
As de bâton à portrait espagnol (sens 9)

bâton \bɑ.tɔ̃\ linô kôlï

  1. këkë
    • Puis, çà et là, des escabelles à trois pieds, formées par des bâtons fichés dans une simple planche de fayard, une huche à pain, une grosse cuiller en bois pour puiser de l’eau, un seau et des poteries pour le lait, un rouet sur la huche, quelques clayons à fromages, des murs noirs, une porte vermoulue ayant une imposte à claire-voie ; tels étaient la décoration et le mobilier de cette pauvre demeure. — (Honoré de BalzacLe Médecin de campagne , 1833, édition de 1845, chapitre premier)
    • L’autre découverte, qui explique sans doute en partie mon aisance à monter, ce fut la marche avec bâtons. — (Antoine de BaecqueLa traversée des Alpes : essai d’histoire marchée , 2014, Gallimard)
      • Un bâton ferré.
      • Un bâton de berger.
      • Donner des coups de bâton.
      • Recevoir une volée de coups de bâton, une série de coups.
      • Chacun d’eux risquait de recevoir des coups de bâton sur la tête au moindre écart. — (Boubakar SyLe mineur détourné , 2014, NEA, EDICEF)
  2. (Tî kamënë) këngë
  3. (Sêkpängö, Zäzämä) gïängö
    • Saisi par un surveillant pénitentiaire d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel a censuré vendredi 10 mai l’article de loi qui a permis de sanctionner les surveillants grévistes de janvier 2018. Cette stratégie du bâton avait été utilisée de façon systématique par le directeur de l’administration pénitentiaire, Stéphane Bredin, avec l’aval de la garde des sceaux, Nicole Belloubet, pour empêcher toute velléité de poursuite du mouvement social. — (auteur_article=Jean-Baptiste Jacquin, « Prisons : le Conseil constitutionnel censure l’article de loi qui a permis de sanctionner 2 000 surveillants en 2018 » na Le Monde , 10 Mbängü 2019 → dîko mbëtï)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï