Aller au contenu

bail

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

bail \baj\ linô kôlï

  1. mângbi
    • Le bail de la caserne de gendarmerie de Saint-Nicolas-du-Pélem expire le 31 décembre 1880, celui de Mûr le 30 avril 1881, et ceux de Bégard et Quintin le 30 septembre 1881.
      M. de Boisboissel, propriétaire de la caserne actuelle de Saint-Nicolas-du-Pélem, consent à renouveler le bail, mais moyennant une augmentation de 600 fr., ce qui élèverait le prix du loyer de 600 fr. à 1, 200 fr.
      — (« Rapport du Préfet » na Département des Côtes-du-Nord : Procès-verbaux des séances du Conseil Général , session d'août 1880, lêmbëtï 101)
    • L’étude de l’évolution contemporaine du statut des baux immobiliers d’exploitation a consisté à soumettre les législations sur les baux commerciaux, ruraux et les baux professionnels à un examen d’actualité. — (Fabien Kendérian, L’évolution contemporaine du statut des baux professionnels immobiliers d'exploitation: baux commerciaux, ruraux, professionnels , 2011)
    • (Könöngö, Nocat)Les noces de diamant, d’or et même d’argent, sont trop loin du mariage dans les pays à divorce ; en conséquence, New-York, où l'on fait vite, pratique les noces d’étain au bout de dix ans — et les noces de bois au bout de cinq ans, ce bail parait long. — (« Noces » na Le Pèlerin du 20e siècle , Maison de la Bonne Presse, 1894, lêmbëtï 605)

Âlïndïpa[Sepe]