battre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

battre \batʁ\ palî tî mbenze

  1. pîka
    1. ...
      • Battre quelqu’un jusqu’au sang.
      • Battre un chien.
    2. ...
      • Le forgeron qui doit battre le fer a la partie supérieure de son corps et les muscles des bras très-développés. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France , École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
      • […] et l’on voyait déjà quelques embarcations filer doucement sur l’eau que battaient les grands avirons, pareils à des vols de goélands lents et bas. — (Octave MirbeauLes Eaux muettes)
      • Battre le fer sur l’enclume : utiliser un marteau pour le déformer (dérivés : battre le fer à chaud, battre le fer à froid).
  2. ...
    • Tandis que les canons de 77 et une partie de l’artillerie lourde battent tout le front, le reste de l’artillerie fouille les fonds en arrière, vers Chevrières et Novy, et tire sur la gare d’Amagne. — (A. Dubois, Deux Ans de commandement sur le front de France - 1914-1916 - Le 9e Corps d’armée , H. Charles-Lavauzelle, 1921, lêmbëtï 121)
    • L’artillerie américaine établie sur la rive ouest de chaque côté de nos positions bat le fleuve entièrement et interdit tout trafic. — (Georges BlondL’Agonie de l’Allemagne 1944-1945 , Fayard, 1952, lêmbëtï 226)
  3. (Könöngö) ...
    • Battre du beurre, des œufs, de la crème, une sauce
  4. ...
    • A mesure que les deux chars funéraires, sur lesquels étaient placés les corps du duc de Montebello et du général Saint-Hilaire, passaient, les troupes présentaient les armes et les tambours battaient aux champs. — (« Variétés : Extraits des derniers Papiers de France » na L'Ambigu ou Variétés littéraires et politiques , n° cclix du 10 juin 1810, édité par Jean-Gabriel Peltier, tome 29, Londres : Imprimerie de Vogel & Schultze, 1810, lêmbëtï 518)
    • Le jour commençait à paraître; la générale retentissait, battue dans toutes les sections de Paris; ce mouvement et ce bruit se répercutaient jusque dans la tour, et glaçaient le sang dans les veines de l'abbé de Firmont et de Cléry. — (Alexandre DumasLa Comtesse de Charny , 6e partie, chap. 23, 1853)
    • « Bats au champ d’honneur, me souffla-t-il, ne ménage pas ta peine ; et toi, Cesare, du clairon… » — (Antoine BlondinMonsieur Jadis ou l'École du soir , 1970, réédition Folio, 1972, lêmbëtï 85)
  5. (Ngîâ tî âkârâte) zaka
    • Battre les cartes.
    • Le soir, dans une tour solitaire, noyés dans le silence du parc et de la forêt, tous quatre nous prolongions assez tard les veillées à battre et rebattre les cartes. — (André GideLes Caves du Vatican , 1914)
  6. ...
    • La mer bat le pied de cette tour : la mer arrive jusqu’au pied de cette tour.
    • Les vagues battent ce rocher : elles viennent s’y briser.
    • Les flots battaient les flancs du navire.
  7. (Sêkpängö) ...
    • Un matin chaud de mars, vers dix heures, le flot humain coulait déjà, battait la terrasse du café de la Paix où étaient assis Bernard et Thérèse. — (François MauriacThérèse Desqueyroux , Grasset, 1927)
  8. (Sêkpängö) ...
    • Les voiles battent les mâts : se dit lorsque le vent ne gonfle pas les voiles et qu’elles sont agitées par le tangage du bâtiment.
  9. ...
  10. kinda
    • Battre les ennemis.
    • Battre un général.
    • Battre quelqu’un à la belote.
  11. (Sêkpängö) hön,hön,hön
    • Battre un record, battre tous les records.
  12. (Kürü) ...
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… — (Henri BarbusseL’Enfer , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
    • Son cœur battait très fort (à se rompre, régulièrement, à coups réguliers, à grands coups…).
    • Ses narines battaient, à cause de l'effort qu'elle venait d'accomplir, peut-être de la douleur ? — (Georges Simenon, « Le Blanc à lunettes » na 1937 , III)
    • Les paupières battent régulièrement.
    • Battre des ailes : se dit d’un oiseau qui agite ses ailes.
    • Battre des mains : frapper l’une contre l’autre ses deux mains ouvertes pour applaudir.
    • Le volet, la persienne, la porte bat : ils sont sans cesse déplacés par le vent.
    • Le fer de ce cheval bat : il commence à se détacher, il loche.
    • Le soleil bat à plomb dans cet endroit : il y darde perpendiculairement ses rayons.
  13. ...
    • Il allait lentement et plutôt en homme qui se promène, escorté de deux grands chiens d’arrêt, un épagneul à poils fauves, un braque à robe noire, qui battaient les vignes autour de lui. — (Eugène FromentinDominique , L. Hachette et Cie., 1863, réédition Gründ, lêmbëtï 14)
    • José sortit à son tour du fourré. Il montrait en riant son carnier vide. Il avait battu le marais de la Téchoueyre, toute la matinée. — (François MauriacLe Mystère Frontenac , 1933, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 107)
  14. (Wapolïpa) ... → bâa se battre
    • Ils se battent avec d’autres, ils se battent entre eux.

Âlïndïpa[Sepe]