changer

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

changer \ʃɑ̃.ʒe\

  1. (Kürü) gä ndê
    • Plus ça change, plus c'est la même chose. — (Alphonse KarrLes Guêpes, janvier 1849)
    • Si nous voulons que tout reste tel que c'est, il faut que tout change. — (Guiseppedi Tomasi di Lampedusa, Le Guépard, 1958)
    • L’attitude de l’occupant vis-à-vis de l’occupé évolue aussi. Elle change même du tout au tout. La poigne de fer de l’hitlérisme, relâchée les premiers mois, se resserre brutalement. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977)
    • Choisir un roi jeune, beau et bien portant n'empêchait pas qu'il vieillît, enlaidît, tombât malade, ni qu'il perdît ses vertus, ses qualités morales – bref, qu'il changeât et cessât d'être adéquat. — (Jean-Paul Roux, >Le Roi: Mythes et symboles, Fayard, 1995)
    • Il dégèlera si le vent change.
    • Son visage a bien changé.
    • (Zäzämä) Vos sentiments ont bien changé, sont bien changés.
    • Comme tout est changé!
    • Changer en bien.
    • S’il est honnête homme, il a bien changé.
    • Ce jeune homme est changé à son avantage.
  2. (Kürü) ...
    • C’est un homme qui change aisément, on ne peut se fier à lui.
    • Aimer à changer.
    • Un amant jure de ne jamais changer.
  3. (Wambenze) sanzê
    • Quand Napoléon III fut empoigné à Boulogne pour avoir donné une seconde représentation du débarquement à Cannes, on le jeta au cachot et on l'emmena à Paris sans lui donner le temps de changer de chemise. — (Arsène HoussayeLes Confessions, tome IV : Souvenirs d'un demi-siècle 1830-1880)
    • Au Tchad, nous changerons nos chevaux de réquisition (qui sont d’insignes rosses) et nos bêtes de somme contre des chameaux pour continuer notre route dans la zone désertique d'Agadem. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, lêmbëtï 23)
    • Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement. — (Francis BlancheLes Pensées de Francis Blanche, Le Cherche Midi , 2011)
    • (Bîanî) Je ne veux pas changer avec lui.
  4. (Wambenze) ...
    • Ce rappel à la réalité quotidienne et aux occupations usuelles change momentanément le cours de mes pensées. — (Henri BarbusseL’Enfer, 1925)
    • Cet intérieur de célibataire, tout de même, ça manquait de ménage. Cette table de bois nu, jamais lessivée sans doute, et ce papier des murs méritait d’être changé. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • Si l'on suit les magazines de mode, la garde-robe de la fashion victim devrait changer toutes les semaines en passant d'un extrême à un autre, du rose au bleu canard qui seront complètement démodés dans un mois. — (Bénédicte Régimont, La very stylish girl, Éditions Open Way, 2005)
  5. (Wambenze) ...
    • La tentation d’être un chef juste et humain est naturelle dans un homme instruit ; mais il faut savoir que le pouvoir change profondément celui qui l’exerce ; et cela ne tient pas seulement à une contagion de société ; la raison en est dans les nécessités du commandement, qui sont inflexibles. — (AlainSouvenirs de guerre, Hartmann, 1937, lêmbëtï 235)
    • Changer sa manière de vivre.
    • On a changé l’ordre.
    • Il a changé toute sa maison.
    • Cet événement allait changer la face des affaires.
    • Rien ne peut changer les lois de la nature.
    • Cela ne change rien à mes résolutions.
  6. (Hön ndönî, Wambenze) ...
    • Cet homme est changé, bien changé, changé à ne pas le reconnaître : Il a le visage bien changé, soit par l’âge, soit par la maladie.
    • (Zäzämä) Il a changé entièrement de mœurs et de conduite.
  7. ...
      • Changer d’habit, de chemise, de linge.
    • Il avait changé sa cotte de mailles contre une veste de soie pourpre foncé, garnie de fourrures. — (Walter Scott, Ivanhoé, 1820)
    • Changer quelqu’un, changer le linge qu’il a sur lui.
    • 'Ce malade a assez transpiré, il est temps de le changer.'
    • ''Il faut changer la couche du bébé.
    • − Envoyez Moan se changer, avait-il [le capitaine] dit. Et Moan, quatre à quatre, était monté se mettre en toilette de ville. — (Pierre LotiPêcheur d’Islande, 1886)
  8. (Zäzämä, Wanî, Wambenze) ...
    • Il est bien probable que ce scélérat de Lycaon que dans son propre palais Jupiter prit la peine de changer en loup, fut un des premiers et sera toujours le plus célèbre des loups-garous anciens et modernes. — (Louis Du BoisRecherches archéologiques, historiques, biographiques et littéraires sur la Normandie, Paris : Dumoulin, 1843, lêmbëtï 297)
    • N’empêche que c’est essentiel. Accepter ce qu’on ne peut pas changer. Changer ce que l’on peut. Et faire la différence entre les deux. — (Claude VilleneuveOccupons-nous de ce qu’on peut contrôler, Le Journal de Québec, 9 Nyenye 2021)
    • Il se vantait de pouvoir changer toutes sortes de métaux en or.
    • L’eau se change en glace par l’action du froid.
    • Mes soupçons se changèrent en certitude.
  9. (Wambenze) ...
    • Un magnifique paquebot danois, le « Oscar II », couvert de monde, nous rattrapa et changea de route pour passer à proximité de Rockall. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland, 1928)
    • En général, quand une femme change de coiffure, c’est qu’elle est en train de changer d’homme. — (Claude LelouchLa Bonne Année, 1973,)
    • Changer d’appartement, de place, d’air, de pays.
    • Changer de nature.
    • Changer d’état, de forme.
  10. (Mbîrîmbîrî nî, Wambenze) sanzê
    • Changer des dollars contre des francs.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï