couler

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

couler \ku.le\

  1. sua, yuru
    • L’oued En-Nedja coule à nos pieds dans un ravin verdoyant et se perd dans un paysage rocheux au Sud-Ouest. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 111)
    • La sueur lui coulait le long du visage.
    • (Zäzämä) Les vers coulent de sa plume sans effort.
    • La persuasion coulait de ses lèvres.
    • Cette période, ce vers, etc., coule bien, Il ne s’y trouve rien qui blesse l’oreille.
    • Faire couler le sang, être cause d’une guerre ou d’une rixe sanglante.
    • Le sang a coulé, Il y a eu des personnes blessées dans cet engagement, dans cette rixe.
    • Quand on est enrhumé, la morve coule du nez.
    1. (Sêkpängö) ...
      • Une fontaine qui ne jaillissait, de mémoire d’homme, qu’à la fonte des neiges, avait coulé sans interruption depuis. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale , Plon-Nourrit, 1915)
      • Ce tonneau, ce baril coule de toutes parts.
      • La vigne était belle, mais elle a coulé ; les melons ont coulé. (La vigne, les melons ont eu le germe noyé par la pluie.)
      • Il a le nez qui coule.
    2. (Könöngö) zêne
      • Les différents éléments se séparent naturellement : le charbon flotte et les autres minerais, appelés stériles, coulent au fond. — (planète énergie)
  2. ...
    • Ce navire a coulé à pic.
    • Ce bâtiment a coulé à fond.
  3. (Zäzämä) ...
    • Ses jours coulaient dans l’innocence.
    • Ce temps a coulé doucement.
  4. ...
    • «[…] prendre de l'exercice afin de perdre un peu de poids. J'ai coulé, je crois, de deux ou trois livres… — (Claude Cénac, Le Tonnerre de Madrazès , éditions Hachette, 1992)
  5. ...
    • Couler la lessive, verser à plusieurs reprises de l’eau chaude sur le linge qui est dans un cuvier.
  6. (Mbîrîmbîrî nî, Mbäkôro) ...
    • Couler du lait, du bouillon.
  7. (Mbîrîmbîrî nî) kporo
    • Couler du bronze.
    • Couler une statue, une cloche.
  8. (Könöngö) ...
    • Un matin, ma mère en m’embrassant coula un écu de six livres dans la poche de ma veste. — (Anatole FranceL’Étui de nacre , 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, lêmbëtï 137)
    • Il a coulé la main dans sa poche.
    • Il lui coula un billet dans la main.
    • Il s’est coulé dans la foule.
    • (Zäzämä) Je lui en ai coulé deux mots à l’oreille.
  9. ...
    • Couler un pas de danse, l’exécuter en glissant.
    • Couler plusieurs notes, les lier d’un même coup de gosier.
  10. ...
  11. (Zäzämä) ...
    • Couler des jours heureux.
  12. (Gbâmangbôkô) ...
    • Couler une embarcation.
    • Ce navire a été coulé.
  13. (Kebëek) ...
  14. ...
    • Ils tournent jour et nuit, sept jours sur sept. Le verre doit y rester en fusion à une température de 1 400 °C. « Un four verrier se démarre pour dix ans », rappelle M. Borne. Dès lors, l’option de « couler les fours », c’est-à-dire de les éteindre à l’aide de lances à eau, a été écartée. — (Juliette Garnier, « Une catastrophe nucléaire : La verrerie d’Arc ralentit sa production pour ne pas éteindre ses fours » na Le Monde , 19 Mbängü 2020 → dîko mbëtï)
  15. (Sêkpängö, Zäzämä)
    • Couler une entreprise.
    • Couler quelqu'un.
    • C’est un homme coulé.
    • Couler à fond quelqu’un, ruiner son crédit, sa fortune.
    • Il est coulé à fond.
    • Ce serait couler le livre que de le présenter comme l’œuvre posthume d’un Georges Galard, d’un inconnu !… — (Henri TroyatLe mort saisit le vif , 1942, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 24)
  16. ...
    • Certains membres de l’entourage du président auraient fait couler à la presse l’information selon laquelle Trump est conscient de la futilité de ses efforts mais qu’il cherche à se venger pour le traitement que lui ont réservé les démocrates lors de sa propre victoire en 2016. — (Pierre MartinLa sombre comédie d’un président qui s’accroche désespérément au pouvoir , Le Journal de Québec, 22 Nabändüru 2020)
  17. ...
    • Coulez-vous vite le long de cette muraille.
    • Le lièvre s’est coulé le long de la haie.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï