cuivre

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Morceau de cuivre (2) brut.
Deux tubas, des cuivres (5)

cuivre \kɥivʁ\ linô kôlï

  1. mvale
  2. ...
    • Tout cela est neuf ; le cuivre et l’acier de la locomotive reluisent, les voitures sont éclatantes, […]. — (Jules VerneClaudius Bombarnac , Paris: J. Hetzel et Cie, 1892, âlêmbëtï 5)
    • Le palier est long et étroit, le mur est tendu d’une imitation de tapisserie à ramages vert sombre où brille le cuivre d’une applique à gaz. — (Henri BarbusseL’Enfer , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
    • On n’entendait que […] le battement régulier de la vieille horloge comtoise dont l’énorme lentille de cuivre s’avivait avec le flot de soleil qui déferlait en chatoyant. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • A la Tène, on n'a trouvé que des pointes de lances et quelques menus objets en fer, alors que les armes ou outils (ciseaux, couteaux, etc.) de cuivre ont déjà des dimensions importantes. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde , Payot, 1942)
  3. (Könöngö) ...
    • Acheter les cuivres d’un ouvrage.
  4. (Sêmîngi) ...
    • J'ai en un domestique mysophobe; son bonheur, c'était de passer sa journée à nettoyer les cuivres, les chenets, boutons de porte, lustres, enfin tout ce qui dans l'appartement était en métal ou susceptible de briller; […]. — (Édouard Gélineau, Des peurs maladives ou phobies , Paris : Société d'éditions scientifiques, 1894, lêmbëtï 92)
    • Maître Sedagne ordonna à Gaspard d'astiquer les cuivres, puis sortit et ferma la porte à clé. Gaspard entreprit machinalement son astiquage. — (André DhôtelLe Pays où l'on n'arrive jamais , 1955)
  5. (Sêmîngi) (Mozoko) ...
    • Tous deux durent revenir trois fois dans la clameur des cuivres et s'incliner devant la rampe, face au public dont les bravos, du haut en bas de la salle, crépitaient sans faiblir, […]. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
  6. (Sêndâmîfi) ...
    • Le cuivre est très toxique pour les moutons. Ils peuvent s’empoisonner (cuprisme) avec le cuivre contenu dans certains bains pour les pieds ou le cuivre utilisé pour tuer les escargots qui transmettent la douve du foie […]. — (Bill Forse, Christian Meyer et al., Que faire sans vétérinaire ? , Cirad / CTA / Kathala, 2002, lêmbëtï 326 → dîko mbëtï)
    • Ces plaques amyloïdes séquestrent le cuivre. Le cerveau d’une personne atteinte de l’alzheimer contient environ cinq fois plus de cuivre que celui d’une personne saine. — (Radio-Canada, Alzheimer : réguler le cuivre dans le cerveau stoppe les pertes de mémoire , site radio-canada.ca, 18 Kakauka 2020)
  7. ...
    • Les propriétés fongicides du cuivre sont connues depuis plus de 80 ans. La bouillie bordelaise à base de sulfate de cuivre et de chaux est toujours utilisée contre le Mildiou de la vigne. — (« CUIVRE » na Index phytosanitaire de l'ACTA , 1977, lêmbëtï 191)
    • La gamme de produits dont on dispose en poudre pour poudrage est assez restreinte : cuivre, soufre, éthylène bis-dithiocarbamates, folpel et mélanges de ces divers produits. — (Charles-Marie Messiaen, Dominique Blancard et Francis Rouxel, Les Maladies des plantes maraîchères , 1991, lêmbëtï 111)

Pasûndâ [Sepe]

cuivre \kɥivʁ\ linô kôlï

  1. #B36700 ...
    • Une belle teinte cuivre.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï