déchet

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Déchets sur une plage. (sens 5)

déchet \de.ʃɛ\ linô kôlï

    1. säkä
      • Les menus déchets d’un porc dépecé, une fois fondus, prendront le nom de « gressillons ».’'
    2. zëndë
      • Le coup de balai de la boutique d’un boucher, poussant dans un coin les déchets, la chair et les os. — (Émile ZolaLa Débâcle , 1892)
      • Il n'y a rien de trop sale et trop vilain pour la vieille sœur chiffonnière. Tout est bon pour elle. Les déchets, les rognures, les balayures, ce qu’on jette, ce que personne ne veut, c’est ça qu’elle passe son temps à chercher et ramasser. — (Paul ClaudelLe Soulier de satin , 1944)
      • Dans les quantités de vivres de journalier dont la dépense sera constatée et établie, on comprendra les 3 p.%, accordés comme déchet de distribution sur la viande fraîche et les boissons. — (Instruction règlementaire sur la tenue et l’apurement de la comptabilité des vivres à bord des bâtiments de l’État ; du 11 août 1838dans le Bulletin officiel de la Martinique , n°13, Nyenye 1839, lêmbëtï 12)
      • Cette gamine est complètement fichue. Quand je pense à la tête de déterré, de vieux déchet alcoolique qu’elle avait en entrant dans le salon. — (François Szabowski, Les majorettes, elles, savent parler d’amour , Aux Forges de Vulcain, 2012)
      • Dans tous les bouges avoisinant, les drogués les plus pauvres venaient fumer la pasta, la pâte marron obtenue avec les feuilles de cocaïne. Une horreur qui transformait n’importe qui en déchet, mais ne coûtait que quelques soles. — (Gérard de VilliersSAS : Chasse à l’homme au Pérou , Plon, 1985)
  1. (Sêndâfi) purû
    • Le lactate est donc un déchet du métabolisme fermentaire, alors qu’il renferme un pouvoir réducteur résiduel important. Ce déchet est éliminé des cellules de manière à poursuivre les oxydations cellulaires. — (Daniel Boujard, Bruno Anselme & Christophe Cullin, Biologie cellulaire et moléculaire , Dunod, 2012, lêmbëtï 241)
    • Le rein est le principal organe excréteur de l’organisme et il élimine les déchets d’origine métabolique. Le plus important déchet du métabolisme des protéines est l’urée. — (Suzanne C. Smeltzer & Doris Smith Suddarth, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie , De Boeck Supérieur, 2006, partie 4 : Fonctions rénale et reproductrice, chap. 45)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï