dictionnaire

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un dictionnaire de latin ouvert.

dictionnaire \dik.sjɔ.nɛʁ\ linô kôlï

  1. bakarî
    • Le maître de danse lui fit observer, avec toute la politesse possible, qu’on devait dire le coude-pied, parce que, disait-il, en joignant l’exemple au précepte, le pied fait le coude en cet endroit. Cette raison ne me paraissant pas satisfaisante, je proposai une autre orthographe, mais on me ferma la bouche en me montrant le Dictionnaire de l’Académie. — (Alexandre BonifaceManuel des amateurs de la langue française  , 1Modèle:re année, 1813, Paris : chez l’auteur, chez Pillet, chez Le Normant, chez Périsse & Compère, chez Alex. Johanneau, de l’Imprimerie Pillet, 1814, lêmbëtï 151)
    • Il était d’ailleurs plus empressé que d’autres à acheter des grammaires et des dictionnaires, et il écrivait fièrement son nom à la première page. — (René Vallery-RadotLa vie de Pasteur  , Hachette, 1900, Flammarion, 1941, lêmbëtï 12)
    • À côté de moi, Lagneau étudiait, avec un très vif intérêt, le dictionnaire français-latin.
      Je lui demandai la raison de ce zèle. Il chuchota :
      « Dans les dictionnaires de mon père, il y a tous les gros mots. Dans celui-là, il n’y a même pas cul de bouteille…
      — (Marcel PagnolLe temps des secrets  , 1960, collection Le Livre de Poche, âlêmbëtï 309-310)
    • En fait, non ! J’échangerais mille dictionnaires contre un seul morceau de gâteau rassis. Mais quand même, j’aimerais avoir un dictionnaire. Un dictionnaire contient tous les livres jamais écrits, tous les livres qui seront écrits un jour. — (Kevin BrooksCaptifs  , traduit de l’anglais, éditions Super 8, 2016, chapitre 40)
    • Yves Ballu n’a, certes, pas tort lorsqu’il dénonce comme une « injustice du dictionnaire  », une « indélicatesse » vis-à-vis des Pyrénéens, la captation par les Alpes du mot « alpinisme » pour désigner les ascensions en montagne. — (Frédéric ThiriezDictionnaire amoureux de la montagne  , éditions Plon, 2016)
    1. ...
      • Là-dessus arrivèrent les savants, les grammairiens, les pédants, et particulièrement Robert Estienne, avec son dictionnaire de 1540. Robert Estienne était féru de latinité et d’étymologie. Il voulut calquer la langue française sur la latine. — (Émile FaguetSimplification simple de l’orthographe, 1905)
      • Les dictionnaires sont irremplaçables parce qu’ils sont l’expression des connaissances et de l’idéologie dominante à un moment donné de l’histoire. — (Élisabeth Badinter, préface de : Samuel Souffi et Jean PruvostLa mère  , édition Honoré Champion, 2010)
      • Il y en a qui prétendent que le gofio se fait avec de la farine de maïs mais il n’y a que le dictionnaire de l’Académie espagnole pour soutenir pareille chose et dans ces cas-là on sait ce que ça veut dire. — (Julio CortázarUn Certain Lucas  , traduit de l’espagnol (Argentine) par Laure Bataillon, éditions Folio, 2014)
    2. ...
      • Je te recommande ce dictionnaire des synonymes.
      • Dictionnaire des homonymes.
    3. ...
      • Un dictionnaire étymologique.
    4. ...
      • Même fourmillement de fautes innombrables, d’erreurs ou d’inexactitudes phonétiques, dans les mots souletins que porte le dictionnaire du P. Lhande. — (Jean Larrasquet, Le basque de la Basse-Soule orientale  , C. Klincksieck, 1939, lêmbëtï 21)
      • Il existe même une grammaire du kiptchak et un dictionnaire franco-arméno-kiptchak. — (L. Papazian, « Les Arméniens dans l’historiographie turque » na Armenia  , n°97, avril-mai 1986, lêmbëtï 23)
    5. ...
      • Le dictionnaire du Scrabble dresse l’inventaire des mots valides dans ce jeu.
  2. (Könöngö) ...
    • Dictionnaire de la Fable, de médecine, de chimie, de chirurgie.
    • Dictionnaire raisonné des arts et des sciences.
  3. ...
    • Le dictionnaire des idées reçues.
    • Le dictionnaire philosophique de Voltaire.
  4. (Mbumbuse, Zäzämä) ...
    • C’est un dictionnaire vivant !
  5. (Ngbêne) ...
    • Le dictionnaire de Bossuet est très étendu.
  6. (Kombûta) ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï