divorce

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

divorce \dɪˈvɔːs\

  1. këngö-terê

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

divorce \di.vɔʁs\ linô kôlï

  1. këngö-terê
    • Nous connaissons déjà les noces d’argent, d’or et de diamant : de l'autre coté de l’Atlantique, où, par suite de la facilité du divorce, les longs mariages sont plus rares, la mode, à présent, est de célébrer, dès après dix ans de vie conjugale, ses noces d'étain. — (« Un débouché pour l'étain » na Le Travail National, 1903, lêmbëtï 528)
    • Mon vieil ami Élisée Reclus qui a eu le rare courage de conformer sa conduite à ses principes, et qui avait présidé à l’union libre de ses filles, était un adversaire du divorce dans lequel il voyait le moyen le plus sûr de consolider le mariage. — (Alfred NaquetVers l’union libre, 1908)
    • Dans les divorces de jeunes, la présence des enfants, dont il faut partager la garde, et qu’on aime plus ou moins malgré tout, amoindrit souvent la violence de l’affrontement ; mais dans les divorces de vieux, où seuls demeurent les intérêts financiers et patrimoniaux, la sauvagerie du combat ne connaît plus aucune limite. — (Michel HouellebecqLa carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 283-284)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï