essaim

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un essaim sur un vélo. (définition n°1)

essaim \e.sɛ̃\ linô kôlï

  1. (Sêlizänzö) gbââwôtoro
    • La marche de la miellée exerce sur l’essaimage une influence considérable, et les apiculteurs disent communément qu’une année riche en miel est pauvre en essaims […]. — (Bulletin de la Société d’apiculture de la Savoie L’Abeille alpine, vol. 6 à 9, page 54, 1906,)
    • Nous tombons sur des mouches-sans-raison. C’est la même chose que lorsqu’on est aux prises avec un essaim d’abeilles. — (Albert LondresL’Homme qui s’évada, page 116, Les éditions de France, 1928)
    • Le propriétaire d’un essaim a le droit de le réclamer et de s’en ressaisir, tant qu’il n’a pas cessé de le suivre ; autrement l’essaim appartient au propriétaire du terrain sur lequel il s’est fixé. — (Article L211-9 du Code rural français,)
    • L’essaim doit débuter un élevage à partir de zéro : trouver un nouveau nid, bâtir les rayons, élever des ouvrières à partir de l’œuf, ce qui prend vingt en un jours. — (Vincent Albouy, Abeilles mellifères à l’état sauvage, éditions de Terran, 2019, ISBN 978-2-35981-115-5)
  2. (Könöngö) gbââyätï
    • Depuis la fin du mois de mai, les pays de la région multiplient les mesures pour empêcher les criquets d’envahir les champs et de détruire les récoltes, alors que les essaims se propagent sur des centaines de milliers d’hectares. — (Quentin Couvreur, L’Asie centrale face à l’une des pires invasions de criquets de ces dernières décennies, novastan.org, 4 Föndo 2020 → dîko mbëtï)
  3. (Könöngö) gbâ
    • […] et les bandits s’allongeant sur le sol comme un essaim de vipères, ou bien sautant de branche en branche et d’arbre en arbre, s’avancèrent avec toutes les précautions usitées dans les surprises, vers le camp des Mexicains. — (Gustave AimardLes Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Méfiez-vous de cet essaim de charlatans et de faiseurs d’affaires qui viennent et reviennent sans cesse bourdonner autour de la caisse municipale, comme alléchés par l’odeur de la curée. — (Joseph CaillauxMes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, lêmbëtï 13)

Âlïndïpa[Sepe]