frontière

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

Ferme de Bourgogne à Tourcoing, frontière entre la Belgique et la France, dans les années 1920.

frontière \fʁɔ̃.tjɛʁ\ linô gâlï

  1. katikâti
    • Depuis la mi-janvier, le Canada et les États-Unis imposent l’équivalent du passe vaccinal pour traverser la frontière. Un déplacement que les routiers canadiens effectuent régulièrement, puisque la frontière entre les deux pays est longue de 9 000 kilomètres. — (« Convoi de la liberté: 5 questions pour comprendre ce mouvement anti-mesures sanitaires au Canada » na Ouest-France avec AFP, Ouest-France , 7 Fulundïgi 2022 → dîko mbëtï)
    • Une promenade d’une dizaine de minutes sur la plate-forme me permet d’entrevoir les hauteurs de la frontière persane à l’extrême limite de l’horizon. — (Jules VerneClaudius Bombarnac , Paris: J. Hetzel et Cie, 1892, âlêmbëtï 8)
    • Cette frontière qu’il fallait défendre contre les Goths et contre les Basques appartenait alors toute entière au roi d’Austrasie, au nom duquel le ban de guerre fut publié sur les deux rives de l’Adour. — (Augustin Thierry, « Récits des temps mérovingiens » na 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575) , 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • C’est pourquoi il trouvait que Locarno, situé à la frontière de la Suisse et de l’Italie, était un point qui lui convenait merveilleusement. C’était le centre révolutionnaire où les conspirateurs italiens venaient secrètement s’entretenir avec lui. — (Debagori-MokrievitchSouvenirs sur Bakounine , traduits par Marie Stromberg, La Revue blanche, 1895)
    • Par ethnicité, je suppose que nous entendons une diversité de groupes ethniques ou « nations » à l’intérieur des frontières territoriales d’un État. Naturellement, cela n’empêche pas l’existence du même groupe ethnique de part et d’autre de plusieurs frontières, comme c’est le cas des Kurdes, par exemple. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État , 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, lêmbëtï 142)
    • Les frontières ne sont pas des murs blindés. Elles peuvent se faire membranes protectrices et espaces d'interconnexions. Tantôt ouvertes, tantôt fermées; tantôt destinées à échanger, tantôt à préserver de nécessaires autonomies sanitaires et vivrières. À la fois ouvertes et fermées, selon les temps, les lieux et les nécessités. — (Argument , XXIII, 1, automne-hiver 2020-2021, lêmbëtï 179)
  2. (Könöngö) ...
    • Ça m'énerve assez, pour tout dire. Sur une carte, on voit souvent les frontières en grosses lignes noires. La nuit, quand je n'ai vraiment plus rien à faire, je change les lignes en pointillé avec du correcteur liquide. Je fais des points, j'efface les frontières. — (Nos ancêtres les Gaulois, impressions d'écrivains sur la francophonie , sous la direction de Vincent Engel & Michel Guissard, Éditions Quorum / Alliance française, 1996, lêmbëtï 74)
  3. (Zäzämä) ...
    • L’agent voyer avait toujours eu le respect des frontières, des bornes que l’on posa entre les heures du jour comme entre les départements de la France, et il aimait à ne se coucher qu’à minuit juste, de même qu’il s’amusait encore, à la limite du Bourbonnais et du Berry, à poser le pied droit dans le Cher, le pied gauche dans l’Allier, ou bien, le corps dans une province, à ne laisser dans l’autre que son ombre. — (Jean GiraudouxProvinciales , Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, âlêmbëtï 184-185)
    • La vraie question, nous le verrons, est de définir ce qu'était la magie pour les Anciens : science des "Mages" ou sorcellerie ? La frontière entre les deux est indécise, certainement autant qu'elle ne l'était, au Moyen-Âge, entre alchimie et science. — (André-Julien FabreMythologie et plantes médicinales de l'Antiquité , publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, lêmbëtï 65)
    • L'ensemble des dispositions relatives à la protection contre les « cyber-pirates » peut s'avérer parfois inutile, tant il est vrai que la frontière est mince avec le banditisme le « cyber-pirate » n'est alors rien de plus qu'un « cyber-ganster ». — (Médiaspouvoirs , n° 41-44, Bayard-Presse, 1996, lêmbëtï 55)
    • Bref, les frontières entre catholiques « observants », « traditionalistes » et « intégristes » semblent poreuses dans l’entre-soi versaillais. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religiãovol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, page 53)
  4. (Sêmîngi, Zäzämä) ...
    • Les frontières du savoir humain.
    • Reculer les frontières de la sottise, du mauvais goût.
  5. ...
    • Dans le plan, la frontière d’un disque est un cercle.

Pandôo 2[Sepe]

frontière \fʁɔ̃.tjɛʁ\ linô gâlï

  1. (Bongö) ...
    • La couèche (ici on parle de couèchage) vient s'appuyer à l'arrière de la frontière, formant une couronne qu'agrémentent les douze épingles à tête de jais noires piquées tout autour de cette couèche. — (Daniel Déquier & François Isler, « Costumes de Savoie » na vol. 2 : Tarentaise, Beaufortain & Val d'Arly , La Fontaine de Siloë, 1997, lêmbëtï 30)
    • Cette frontière sera, tous les matins, fixée par des épingles à la « couèche », rond noir porté en couronne sur l'arrière de la tête et composé d'une double tresse de cheveux et ruban, entouré d'un long velours noir tenu par 18 épingles. — (Alain Richermoz, Peisey-Nancroix autrefois , La Fontaine de Siloë, 2003)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï