hôpital

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

L’hôpital de Grenoble (France).

hôpital \ɔ.pi.tal\ wala \o.pi.tal\ linô kôlï

  1. (Sêndânganga) danganga
    • Thorsavn possède un hôpital moderne que lui envieraient bien des arrondissements de Paris et un Sanatorium pour les tuberculeux. — (Jean-Baptiste CharcotDans la mer du Groenland, 1928)
    • Oui, sans doute, il est pitoyable que des personnes aisées occupent indûment des lits dans les hôpitaux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde, 1931)
    • Hôpital général.
    • Les médecins d’un hôpital.
    • Se faire soigner à l’hôpital.
    • Lit d’hôpital.
    • Service d’hôpital.
    • Hôpital militaire, établissement où sont reçus et traités les militaires malades et blessés.
    • L’hôpital du Val-de-Grâce.
    • Vaisseau-hôpital ou bateau-hôpital, se dit d’un vaisseau disposé pour recevoir et traiter les malades.
  2. (Hön ndönî) ...
    • C’est un hôpital !
    • Hôpitaux militaires complémentaires, Les hôpitaux subordonnés aux hôpitaux militaires ;
    • Hôpitaux auxiliaires de la Croix-Rouge française, Les hôpitaux installés et entretenus par l’initiative privée, avec le concours et sous le patronage des sociétés de Croix-Rouge ;
    • Hôpitaux bénévoles, des formations étrangères et spécialisées ;
    • Hôpitaux mixtes, les hôpitaux civils où étaient reçus les malades militaires ;
    • Hôpitaux d’évacuation, les centres situés à l’arrière du front, où l’on amenait les blessés pour les répartir ensuite dans les hôpitaux de l’intérieur.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï