Aller au contenu

inciter

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Palî 1 [Sepe]

inciter \ɛ̃.si.te\ palî tî mbenze

  1. pûsu
    • Ces pensers incitaient la Reine à la vengeance.
      Honte, dépit, courroux, son cœur employa tout ;
      Amour même, dit-on, fut de l’intelligence :
      De quoi ne vient-il point à bout ?

      — (Jean de La FontaineLe Roi Candaule et le maître en droit , 1674 → dîko mbëtï)
    • La vanité est chose aimable ; elle nous incite à soigner notre personne et notre tenue, à chercher à plaire, tous efforts dont l’orgueil sait bien se passer. — (Roger PeyrefitteL’innominato : nouveaux propos secrets , Albin Michel, 1980, lêmbëtï 223)
    • Les sanglots incitent à la consolation, suscitent une intimité presque immédiate, ont tout pour échauffer les sens. — (Alain NadaudLa mémoire d’Érostrate , Éditions du Seuil, 1992, lêmbëtï 220)
    • Les feuilles éparses autour des crottes m’incitèrent à croire qu’il avait même pris le soin de se torcher l’oignon. — (Jean Delou, Le Safari sanglant , Éditions du Scorpion, 1961, lêmbëtï 99)
    • Ils le mirent au courant de leur projet de rébellion contre le monarque pour venger la mort de leur père et l’incitèrent à y participer aussi. — (Mak Phoeun, Histoire du Cambodge de la fin du XVIe siècle au début du XVIIIe siècle , Paris : Presses de l'École française d'Extrême-Orient, 1994, chapitre 7)

Âlïndïpa[Sepe]