lacer

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Palî [Sepe]

lacer \la.se\ palî tî mbenze

  1. kânga
    • Si nous devions apprendre, chaque matin, à lacer nos souliers, nous perdrions une heure chaque fois : nous nous lasserions nous-mêmes autant que nous lacerions nos souliers! — (Placide GabourySérénité en 12 étapes  , éditions de Mortagne, Boucherville (Québec), 2e édition, 2017, lêmbëtï 60)
    • Il vérifia une dernière fois la nominette aux armes de la ZP3 Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem, laça les bottines à tige et se prépara à sortir. — (Isabelle Corlier, Ring Est  , Ker Éditions, 2018, chapitre 4)
  2. (Könöngö) ...
    • Lacer une femme.
    • Cette femme se lace elle-même.
  3. (Zäzämä) ...
    • C’est un monde de champs bariolés, lacés de routes, de hameaux peureusement serrés autour de la tache pâle des chapelles, de forêts opaques, de failles, d’alpes veloutées où s’égrènent mollement les troupeaux. — (SamivelL’amateur d’abîmes  , 1940, réédition Le Livre de Poche, lêmbëtï 179)
  4. (Gïngö-nyama) ...
    • S’il n’y avait pas de merles à bec jaune, les roussettes se feraient prendre toutes aux lacs, mais ils sont si malins pour avoir vécu autour de nos maisons qu’ils apprennent à se méfier, à décrocher la « graine » sans se faire « lacer ». — (Jean RogissartPassantes d’Octobre  , Paris: Librairie Arthème Fayard, 1958)

Âlïndïpa[Sepe]