Aller au contenu

lait

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un verre de lait.

lait \le\ wala \lɛ\ linô kôlï

  1. dulê, ngûme
    • Je me rendis avec les chefs militaires aux tentes de Si Saïd, où on nous servit une collation de dattes et de lait de chamelle, une vieille tradition nomade sans doute. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 132)
    • Il leur suffisait […] de passer la main sur le dos d’une vache pour que le lait tournât en urine. — (Octave MirbeauRabalan )
    • La Julie, lui tournant le dos, était en train de traire et, du pis qu’elle pressait en cadence, le lait tombait dans le chaudron de fer battu avec un roulement semi-argentin de tambour. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Elle abhorrait le lait que mon père aimait beaucoup. — (Jean RogissartHurtebise aux griottes , L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, âlêmbëtï 23)
    • Le lait frais vaut généralement 1 franc le kil de 2 litres, tandis que le vin, de qualité très ordinaire, se vend de 1 fr. 25 à 1 fr. 50 le litre. — (Maurice de PérignyAu Maroc : Fès, la capitale du Nord , Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, lêmbëtï 25)
    • Ils ont tété le même lait peut s’employer au sens propre (une femme les a allaités tous les deux) comme au sens figuré (ils ont été élevés ensemble).
  2. (Alazëri) kêtê kôbe

Âlïndïpa[Sepe]

  • Commandant Thomas Grasser, Connaître le sängö , EMSOME, Ministère des Armées, France, juillet 2017 → dîko mbëtï