mélodie

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : Melodie

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

mélodie \me.lɔ.di\ linô gâlï

  1. (Mozoko) gbegôbîâ,
    • La mélodie est, à la musique, ce que l’image et le sentiment sont à la poésie, une fleur qui peut s’épanouir spontanément. — (Honoré de BalzacModeste Mignon  , 1844 ; 1855, édition Houssiaux)
    • Une recette, c’est comme une partition. La musicienne lit les notes qui se présentent à elle et, simultanément, elle en entend la mélodie : les voir c’est les entendre, avant même de les jouer. — (Françoise VergèsÀ vos mangues !  , traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine)
  2. ...
    • Le jazz c'est chiant en fait. Certes les musiciens touchaient leur bille mais les mélodies sont toujours pourraves. Ça ne raconte rien, seulement un enchaînement de notes sans histoire. Les musiques sans saveur ni paroles, c'est bon pour les ascenseurs. — (Paul Mettery, Palmaille: ou la stratégie du retour  , BoD - Books on Demand, 2020)
    • Les règles de la mélodie.
    • La mesure est essentielle à la mélodie et ne l’est point à l’harmonie.
  3. ...
    • Les mélodies de Fauré.
  4. (Könöngö) ...
    • La mélodie des vers de Racine.
    • Chaque langue orale possède sa propre mélodie.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed.  , 1995 → dîko mbëtï