Aller au contenu

natte

Alöndö na Wiktionary

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo 1 [Sepe]

natte \nat\ linô gâlï

  1. gbogbo, konza
    • Deux nattes de paille, posées sur des planches, servaient de lit aux deux religieuses. — (Honoré de BalzacUn épisode sous la Terreur , 1853)
    • Toutes les chambres sont carrelées en briques ; mais, comme ces briques sont recouvertes de nattes de roseau en hiver et de jonc en été, l’inconvénient est beaucoup moindre ; ces nattes de roseau et de jonc sont tressées avec beaucoup de goût ; des sauvages des Philippines ou des îles Sandwich ne feraient pas mieux. — (Théophile GautierVoyage en Espagne , Charpentier, 1859)
    • On nous apporte des nattes et des tapis, on allume un grand feu de branchages au beau milieu de la salle, et nous parvenons enfin à nous dégeler. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue , Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 38)
    • […] je vis toute la famille de mon hôte, une vingtaine de personnes, dont une dizaine d'enfants, qui dormaient, serrés les uns contre les autres, sur des nattes de pandanus. — (Alain GerbaultÀ la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti , 1929)
    • C’était le soir. Nous avions sorti les nattes, le jeu de ludo et la vieille lampe-tempête. — (« L’Impopulaire » na Jacques Dalodé, Très bonnes nouvelles du Bénin , éditions Gallimard, 2011)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï