orange

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : orangé

Angelë[Sepe]

Pandôo [Sepe]

oranges

orange \ˈɑɹɪ̈nd͡ʒ\, \ˈɑɹ.ɪ̈nd͡ʒ\

  1. (Këkë) → bâa orange tree
  2. (Lêkëkë) ndîmo
    • You can sometimes count every orange on a tree but never all the trees in a single orange.
  3. #ff8000 ...

Pasûndâ [Sepe]

orange \ˈɑɹɪ̈nd͡ʒ\, \ˈɑɹ.ɪ̈nd͡ʒ\

  1. #ff8000 bengbä

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Des oranges

orange \o.ʁɑ̃ʒ\ linô gâlï

  1. (Lêkëkë) ndîmo
    • C’est ainsi que vers la fin de l’hiver, comme chaque année, garçons et filles, durant un mois, furent occupés à la cueillette des oranges dans le domaine du pacha. — (« Zariffa » na Out-el-KouloubTrois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)

Pasûndâ [Sepe]

orange \o.ʁɑ̃ʒ\

  1. bengbä
    • Des bleus laiteux, des vestes crème, orange éteint, des robes beiges. — (Philippe DelermLa bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, lêmbëtï 49)
    • Et “l’affaire des assiettes oranges” ne fut pas une errance de la mode mais la révélation de l’ampleur d’une ambition : on irait jusqu’à inventer des couleurs. — (François-Olivier Rousseau, Andrée Putman, 1989, lêmbëtï 14)

Zâmani[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

orange \oˈʁaŋʃ\

  1. bengbä
    • Ich ziehe heute das orange Kleid an.

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï