pêcheur

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bâa ngâ : pécheur

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Statue de pêcheurs.

pêcheur \pɛ.ʃœʁ\ linô kôlï

  1. wagïngö-susu
    • Les poissons qu'on y pêche sont d'un goût excellent; ceux qu'on estime le plus et qu'on rencontre le plus fréquemment, sont : le rouget, le maquereau, le loup, la sole, deux espèces de sardines enfin et sur-tout le mulet (vulgairement muge), dont nos pêcheurs distinguent aussi deux variétés. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue » na Annales de l'agriculture française , 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, lêmbëtï 76)
    • De ces trois classes, celle qui doit sans contredit occuper le premier rang est la colonie de pêcheurs, dont les sept à huit familles habitent un petit cap de l’autre côté du port de Chausey. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, « L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste » na Revue des Deux Mondes , tome 30, 1842)
    • Les sardiniers et les pêcheurs de thon de Douarnenez, de Concarneau et d’Audierne, eux, sont les véritables prolétaires de la mer. — (Ludovic NaudeauLa France se regarde , 1931)

Pasûndâ [Sepe]

pêcheur \pɛ.ʃœʁ\ linô kôlï

  1. ...
    • Dans cette longue, si longue obscurité, sur cette terre désespérée, stérile, vêtue d’impénétrables glaces, errent cependant deux solitaires qui s’obstinent à vivre là, dans l’horreur d’un monde impossible. L’un d'eux est l’ours pêcheur, âpre rôdeur sous sa riche fourrure et dans sa graisse épaisse, qui lui permet des intervalles de jeûne. L’autre, figure bizarre, fait l’effet, à distance, d’un poisson dressé sur la queue, poisson mal conformé et gauche, à longues nageoires pendantes. Ce faux poisson, c’est l’homme. — (Jules MicheletLa mer , L. Hachette et Cie, 1861, lêmbëtï 264)

Âlïndïpa[Sepe]