prêche

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

prêche \pʁɛʃ\ linô gâlï

  1. (Nzapä) fängö-tënë
    • Jamais à l’école. Jamais de boulot. Des pérégrinations messianiques à travers l’Asie, des prêches d’une virulence absolue et une haine implacable à l’encontre du monde entier. — (Yasmina KhadraMorituri , éditions Baleine, 1997, lêmbëtï 18)
    • "Cette charge revenait aux prophètes", déclare Hassan Ali Kasi à l'AFP dans la capitale Islamabad. "L'un des tout premiers éléments du prêche, c'était la récitation. C'est aussi vieux que l'islam." — (Le Courrier du Vietnam, La récitation coranique, un art et une discipline de fer , lecourrier.vn, 17 Ngubê 2021)
  2. (Mbîrîmbîrî nî) ...
    • Aller, assister au prêche.
    • Monsieur d’Espard, qui a suivi cette affaire, m’a menée à l’Oratoire où cette femme va au prêche, car elle est protestante. — (Honoré de BalzacL’Interdiction , 1855)
    • Jobs au contraire, amaigri par la maladie, son visage soucieux, piqué d’une barbe clairsemée, douloureusement posé sur sa main droite, évoque un de ces évangélistes itinérants au moment où, se retrouvant pour la dixième fois peut-être à débiter ses prêches devant une assistance clairsemée et indifférente, il est tout à coup envahi par le doute. — (Michel HouellebecqLa carte et le territoire , 2010, J’ai lu, âlêmbëtï 186-187)
  3. (Mbumbuse) ...

Âlïndïpa[Sepe]