querelle

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

querelle \kə.ʁɛl\ linô gâlï

  1. papa,parâba
    • Jamais nous ne sûmes à la suite de quelle querelle il s'était séparé des Bédouins. — (Out-el-Kouloub, « Zariffa » na Trois Contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Et crescendo, la querelle s'envenime en injures, bien sûr, et non en coups, car les deux gondoliers savent pratiquer l'art de « rompre le fer » :[…]. — (Annarosa Poli, L'Italie dans la vie et dans l'œuvre de George Sand, Centre interuniversitaire de recherche sur le voyage en Italie, 1960, lêmbëtï 116)
    • Cette nomenclature binomiale a été introduite, en botanique d'abord puis en zoologie, par le célèbre naturaliste suédois Cari von Linné (1707-1778); elle est devenue une règle internationale non sans donner lieu à d’interminables querelles de spécialistes sur sa validité lorsqu'on l'applique aux animaux domestiques. — (Roland Jussiau, Louis Montméas & Jean-Claude Parot, avec la participation de Michel Méaille, L'élevage en France: 10 000 ans d'histoire, Dijon : Educagri Éditions, 1999, lêmbëtï 79)
    • Fait curieux, la belle-mère ne renchérit pas. Dans la querelle familiale, elle pencherait au contraire pour la gendresse. — (Michel JeuryLes beaux jours du Docteur Nicolas, Robert Laffont, 2010, chapitre 7)
    • En particulier, le Kinois a une « brique dans le ventre » ; il s'accroche à sa propriété foncière, au point que les querelles immobilières sont les contestations administratives et judiciaires les plus nombreuses. — (« Pour une éthique du juriste » na Marcel Yabili, Je crois en droit, 15 nov. 2014, §. 24, éd. Bahû-Bab, 2015)

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï