rideau

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pandôo [Sepe]

Un rideau de fenêtre. (1)
Rideaux (3) de tilleuls

rideau \ʁi.do\ linô kôlï

  1. (Da) ridöo
    • Par un entrebâillement de rideaux, un rayon de soleil planta dans la pièce sa lance d’or, et son éclat, […], sembla transformer la chambre du poêle du père Jourgeot. — (Louis Pergaud, « La Vengeance du père Jourgeot » na Les Rustiques, nouvelles villageoises , 1921)
    • Par la fenêtre entr’ouverte, l’air entrait, gonflant comme une voile les rideaux de mousseline, et j’apercevais un pan de ciel bleu, […]. — (Octave MirbeauLa Chambre close , 1920)
    • Cette pièce était meublée d’un petit lit de fer, muni de rideaux en calicot blanc, avec embrasses de cretonne rouge ; […]. — (Joris-Karl HuysmansLa Cathédrale , Plon-Nourrit, 1915)
    • Une seule boutique restait fermée. On avait enlevé simplement le volet de la porte et écarté à l'intérieur le rideau de satinette rose. — (Francis CarcoBrumes , Paris: Éditions Albin Michel, 1935, âlêmbëtï 158)
    • […] ; j’ai un faible pour la délicatesse ! La preuve ? Vous ne me verrez jamais me moucher dans les rideaux de votre salon […]. — (Frédéric DardSan Antonio : Du mouron à se faire , Fleuve noir, 1955)
    • La salle des fêtes était habillée pour une grande cérémonie, de somptueux rideaux blancs et pourpres qui tombaient du haut plafond jusqu'au bas des portes et des fenêtres. — (Maboa Bebe, Ewande Amours, peurs, espoir , L’Harmattan Cameroun, 2014, lêmbëtï 7)
  2. (Ndê) ...
    • Un rideau de velours grenat s’abaissait lentement, cependant que s’atténuait la lumière et que bruissaient les derniers chuchotements. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 82)
    • Pareil à une bête tapie dans les hauteurs, le lourd rideau s’abattait, puis remontait au cintre, tandis que les duettistes venaient saluer. — (Francis CarcoL’Homme de minuit , 1938)
    • Ces légers événements s’évanouissent comme des scènes de comédie sur lesquelles le rideau tombe. — (Henri BarbusseL’Enfer , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
  3. (Könöngö) ...
    • Car l’endroit rappelle, par son rideau de peupliers surtout, la partie de la propriété d’Ermenonville où les restes mortels de Jean-Jacques Rousseau avaient été déposés par les soins du comte de Girardin.— (C. A. Lefebvre, Mémoires de la Société d’émulation de Cambrai : agriculture, sciences et arts , 1859, lêmbëtï 75)
    • Grande Terrasse s’adosse en arrière au Parc, puis à la Forêt de Saint-Germain, appuyée à un imposant rideau de tilleuls, qui ont été plantés en 1745.— (Paul GruyerSaint-Germain, Poissy, Maisons, Marly-le-Roi , 1922, lêmbëtï 102)
  4. ...
    • Un rideau de collines.
    • Un rideau de nuages.
    • Pour couvrir sa retraite, il laissa devant l’ennemi un rideau de troupes.
    • C’est par ces rues montantes, grouillantes de peuple, qui s’en vont vers les hauteurs de Belleville et de Ménilmontant, qu’on verra la marchande pousser à grand’peine sa charretée de petits pots de fleurs : résédas, géraniums, rosiers nains, qui font une forêt en miniature, et, aux jolis matins de mai, capucines, liserons, cobéas, qui encadreront les fenêtres des hautes maisons à l’aspect sordide, où le grand luxe est de suspendre une petite boule argentée entre deux rideaux de plantes grimpantes. — (Henry GrévilleLes Petites Marchandes des rues dans Les Types de Paris , E. Plon, Nourrit et Cie (Paris), 1889)
  5. ...
    • Attentiste sur un troisième rideau, dans le wagon de la deuxième épaisseur, avec Davidson du Pont (2), le Sulky d’Or s’est montré patient. — (Johan Gérard, « Prix de Croix (Gr. II) : Examen réussi pour Davidson du Pont » na Paris-Turf , 14/01/2018 → dîko mbëtï)
  6. (Sêkpängö, Zäzämä) ...
    • Un peu vétuste, elle souffre de la concurrence du tout jeune métro, et des lignes de tramway. En juillet 1934, rideau : la ligne est arrêtée, du moins pour les trains de voyageurs. — (Denis Cosnard, « A Paris, La Flèche d’or au cœur d’une bataille très politique » na Le Monde , 23 Kakauka 2019 → dîko mbëtï)
    • Stromae revient après un long silence, puisque « Racine carrée », l’album de tous ses succès, remonte à 2013. L’enchaînement de tubes était impressionnant, le disque n’en finissait pas de se vendre, le chanteur belge n’en finissait pas de tourner. Jusqu’au burn-out. Rideau. Oubli.}} {{source

Âlïndïpa[Sepe]