rien

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Yângâ tî Farânzi[Sepe]

Polïpa wâwa [Sepe]

Mémorial du 17 avril 1891, situé rue du 14 juillet à Corbeil-Essonnes, qui commémore cette journée paisible où il ne se passa strictement rien en ce lieu.

rien \ʁjɛ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • Il serait maintenant impossible à aucun de nous de se rien rappeler de lui — (Gustave FlaubertMadame Bovary , 1857)
    • Considérez l’homme depuis la naissance jusqu’à la mort ; que voyez-vous en lui dans ses premières années ? Une créature faible, souffrante, longtemps incapable de pourvoir à ses besoins, etc. ; trouvez-moi rien dans la nature qui, dans la première période de l’existence, soit aussi dépendant, et par conséquent aussi sujet que l’homme. — (Pierre-Marie Quitard, Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes et des locutions proverbiales de la langue française , Paris : chez P. Bertrand, 1842, lêmbëtï 658)
    • Les moines et les prêtres surprirent le pauvre homme, le jetèrent en prison, et le firent conduire à Vienne en Dauphiné, où résidait l’archevêque. Rénier préféra être brûlé vif, plutôt que de rien céder. — (Jean-Henri Merle d'AubignéHistoire de la Réformation en Europe au temps de Calvin , tome 2, chapitre 12, Paris : chez Michel Lévy frères, 1878, ThéoTex, 2016, lêmbëtï 496)
    • Pour les littérateurs Allemands il ne leur a manqué rien jusqu’içi qu'un centre réel, un appui de la part d'un gouvernement suffisamment éclairé. — (Pierre Reboul, Errements littéraires et historiques , Presses Universitaires de Lille, 1979, lêmbëtï 311)
  2. yê ôko äpe
    • On pourrait remplir des pages entières avec l’exposé sommaire des thèses contradictoires, cocasses et charlatanesques qui forment le fond des harangues de nos grands hommes ; rien ne les embarrasse […]. — (Georges SorelRéflexions sur la violence , 1908, chapitre IV La grève prolétarienne, lêmbëtï 159)
    • Tenez, qu’est-ce qui se passe à la Bourse ? Des gens qui n’ont rien prennent le droit d’acheter une marchandise dont ils savent parfaitement que la livraison ne s’accomplira jamais, mais qu’ils revendront avec profit. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette , Paris: Éditions de l’Épi, 1930, lêmbëtï 167-168)
    • Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. — (Anaxagore de Clazomènes)
    • Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. — (Antoine Lavoisier-)
    • Rien n’est jamais acquis à l’homme […]. — (Louis Aragon-)
  3. ...
    • Aucune trace d’effraction, rien de forcé, pas d’empreintes digitales ni d'ADN étranger au personnel. Rien ! À croire que les types ont opéré en scaphandre. Et cerise sur le gâteau : l'alarme et les caméras étaient désactivées ce week-end. — (Jérémie Lebrunet, Alice et le Crédit solidaire , Éditions Destination Futur, 2013, partie 2)
    • À l’automne le paresseux ne laboure pas,
      à la moisson il cherche, et… rien !
      — (Proverbes , traduction Émile Osty, XX, 4)
    • Rien de gracieux comme ses mouvements d’épaules, lorsqu’elle attire le menton pour se cacher entièrement la figure, qui, par instants, se montre à la dérobée. — (Flora TristanLes Femmes de Lima , dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
  4. ...
    • Rester sans rien dire.
  5. ...
    • Les chevaux islandais se vendaient pour rien autrefois, et la coutume était de les acheter pour les revendre au retour ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla , Paris : E. Plon & Cie, 1883, lêmbëtï 17)
  6. (Mbäkôro) ...

Mbasêlî [Sepe]

rien \ʁjɛ̃\

  1. (Hëngö-ndo, Tî halëzo) ...
    • C’était rien drôle ! — (Émile ZolaLa Terre , 1887, lêmbëtï 286)
    • – C’est rien bath !
      – Mince alors, on en a de la chance !
      — (« Le sou » na Léon FrapiéLes contes de la maternelle , 1910, éditions Self, 1945, lêmbëtï 180)
    • Oh ! fit la malheureuse en sortant de son corsage frippé deux méchants bouquets de violettes… elles sont comme moi, mes fleurs… Elles sont rien fatiguées… — (Francis CarcoAu coin des rues , 1919 ; Paris: Éditions G. Crès et Cie, 1922, âlêmbëtï 47)

Pandôo 1 [Sepe]

rien \ʁjɛ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • Nous échangions d’assez jolis riens, quand l’un de nous, un député aimable, M. B…, nous dit :
      — Vous savez : Wood est ici.
      — (Anatole FranceL’Étui de nacre , 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, lêmbëtï 95)
    • […] mille riens que je vénère par fétichisme et qu’anime pour moi le souvenir des heures riantes ou mélancoliques. — (Anatole FranceL’Étui de nacre , 1892, réédition Calmann-Lévy, 1923, lêmbëtï 239)
    • Elle revient du cabinet de toilette, un peu traînante et lasse des mille riens qu’elle a entrepris déjà […] — (Henri BarbusseL’Enfer , Éditions Albin Michel, Paris, 1908 ; éditions G. Crès, Paris, 1925)
    • Petits riens qu’on aime à se remémorer, dont on savoure le parfum à mesure qu’on s’avance dans la vie ! — (Joseph CaillauxMes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse , 1942)
    • S'il vous reste un rien de respectabilité, remontez à bord de n'importe quelle barcasse et fuyez cet antre de bandits comme la peste ! — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S , Éditions du Faucon Noir, 1956, lêmbëtï 17)
    • Voilà le genre d’occasion qui n’était pas donné à tout le monde et il s'en fallut d’un rien qu’ivre d’amertume je m’offusquasse de n’y trouver nul profit. — (Max Steen, Schoolblock , 3e étape : Athens (2032-2040), éditions Librinova, 2018)
  2. pärä
    • Yves se repliait, se concentrait sur cette étrange torture dans le rien. Il vivait ces instants que tout homme a connus s’il a aimé, où, les bras toujours serrés contre la poitrine, comme si ce que nous embrassions ne nous avait pas fui, nous étreignons, à la lettre, le néant. — (François MauriacLe Mystère Frontenac , 1933, réédition Le Livre de Poche, âlêmbëtï 237-238)

Pandôo 2[Sepe]

rien \ʁjɛ̃\ linô kôlï

  1. (Yângâködörö) ...

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed. , 1995 → dîko mbëtï