saint

Alöndö na Wiktionary
Aller à la navigation Aller à la recherche

Farânzi[Sepe]

Pasûndâ [Sepe]

saint \sɛ̃\ linô kôlï

  1. mokondö, ndê, nzönî-kûê
    • La sainte Trinité.
    • La sainte Vierge.
    • La sainte famille.
  2. ...
    • C’est une montagne très vénérée […]. Elle est habitée, paraît-il, par de saints anachorètes, qui y vivent dans des cavernes, à peine vêtus, priant, se mortifiant et laissant aux pieux pèlerins le soin de pourvoir à leurs besoins matériels. — (Frédéric WeisgerberTrois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, lêmbëtï 155)
  3. ...
    • Ai-je cru vraiment, à cette époque ? Il me semble que j’ai marché dans la chose de la sainte religion, comme dans les images d’Épinal, ou dans mes bouquins de contes de fées à tranches dorées. — (Victor MéricLes Compagnons de l’Escopette, 1930)
  4. (Könöngö) ...
    • La Convention , au milieu de sa lutte terrible contre le monde, contre la France qu’elle sauvait malgré elle, parmi les dangers personnels qu’elle courait, assassinée en détail, décimée et mutilée, elle ne lâcha pas prise, elle poursuivit obstinément ce sujet saint et sacré de l’éducation populaire; […]. — (Jules MicheletLe Peuple,)
    • Et cependant, ô sainte République,
      Quoique aujourd’hui de ton pain noir nourri,
      Chacun de nous pour ta gloire eût péri
      Et mourrait encor sans réplique.
      — (Pierre DupontLe Chant des transportés, 1848)
    • La bouche grasse, les pommettes rouges, les yeux injectés de bourgogne, Guillaume-Adolphe Porcellet célébra la grève, la sainte grève !... Avec une rare éloquence, il parla des exploiteurs de peuples, des affameurs de pauvres. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
  5. ...
    • Qu’avez-vous donc ? demanda Coconnas à La Mole, qui, arrêté à la vue du vieux château, regardait avec un saint respect ces ponts-levis, ces fenêtres étroites et ces clochetons aigus qui se présentaient tout à coup à ses yeux. — (Alexandre DumasLa Reine Margot, 1886, volume I, chapitre V)
  6. ...
    • Dans la Bible, Dieu est le Saint par excellence, c'est pourquoi il est dit trois fois saint. — (cf. Is 6 - source à préciser,)

Pandôo [Sepe]

Représentation de Saint Jérôme (sens 1 et 2)
Armoiries avec un saint (sens héraldique)

saint \sɛ̃\ linô kôlï

  1. ...
    • […] à l'ombre bienfaisante du mausolée du grand saint Moulay Idris enterré au cœur même de la cité qu'il a fondée et qu'il protège toujours en étendant sur elle sa bénédiction, sa baraka toute puissante. — (Maurice de PérignyAu Maroc : Fès, la capitale du Nord, Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, lêmbëtï 9)
    • La statue du saint est placée sur un meneau divisant en deux parties la porte du portail principal. — (Gustave FraipontLes Vosges, 1895)
    • Mais c'est tout au long de l'année que des gens viennent prier au marabout et demander santé et baraka au saint Sidi Rami. — (Frédéric Damgaard, Couleurs berbères d’Essaoura à Agadir, Éditions La Croisée des Chemins, 2009, lêmbëtï 112)
    • Le saint, humble et pétri de bonté, vit dans l'amour de l'autre en s'oubliant lui-même. — (Christine Michaud et Thomas De KoninckLe Petit Prince est toujours vivant, Gallimard/Édito, 2020, lêmbëtï 187)
  2. ...
    • En vain, j’avais cherché un ru, […], ou bien une source, […], une petite source qui dort dans sa niche de terre moussue, pareille aux niches où nichent les saints campagnards. — (« Le Père Nicolas » na Octave MirbeauLettres de ma chaumière, 1885)
    • Ces saints et ces saintes ont tous une auréole en disque, à leur nom, qui s'accorde avec les médailles décoratives (hagiographiques et non antiquisantes) placées sur les montants du premier étage ; […]. — (André Chastel, Histoire du retable italien des origines à 1500, Liana Levi, 2012)
    • Sous les pieds partaient des amorces
      On promenait un saint doré
      Ce qui tournait au tour de force
      Dans les ombres démesurées.
      — (Louis Aragon; Après l’amour dans Le roman inachevé,)
  3. (Könöngö) ...
    • Je ne puis parler d’Ostrovski qu’avec le plus profond respect. Si nous n’étions en U.R.S.S. je dirais : c’est un saint. La religion n’a pas formé de figures plus belles. — (André GideOstrovski, en annexe de Retour de l’U.R.S.S.)
  4. (Sendâvârä) ...
    • D’argent à Saint Mayeul sous l’apparence d’un moine de carnation, habillé de sable, nimbé d’or, la main senestre sur son cœur, la dextre tenant une crosse du même, qui est de la commune de Cipières des Alpes-Maritimes → bâa illustration « armoiries avec un saint »

Âlïndïpa[Sepe]

  • Karan, Elke, Kêtê bakarî tî Sängö: Farânzi, Angelëe na Yângâ tî Zâmani, 1st ed., 1995 → dîko mbëtï